Skip to main content
Page de garde du livre de brassage amateur Faire sa Bière Maison

Faire sa bière maison – résumé et critique

Salut tout le monde, on débute tous un jour dans quelque chose, le brassage amateur par exemple et vous en conviendrez, lire un bon livre permet de gagner beaucoup de temps quand on débute !

Le livre dont je vais vous parler est là exactement pour ça : vous donner rapidement et simplement les bases à vous, les brasseurs amateurs en herbe qui découvrez ce formidable hobby !

 

Couverture livre Faire sa Bière Maison
Cliquez sur l’image pour voir le livre et ses commentaires sur Amazon.fr

Dans la suite de mon premier article résumé et critique sur le sublimissime Homebrew Beyond The Basics, je reviens vers vous pour vous faire part de mes impressions à propos d’un livre qu’on m’a offert en 2014 (oui ça date un peu) et que je viens juste de relire pour la troisième fois : Faire sa Bière Maison.

Ce livre est la traduction française de Homebrew Beer de Greg Hughes et c’est aussi et surtout mon tout premier livre de brassage. Un super cadeau de ma grande sœur !

Après ma toute récente relecture je me suis dit que je pourrais partager mon avis avec vous. Si déjà j’ai pris la peine de créer un blog et que vous le lisez parfois, autant en profiter pour partager les lectures que je trouve intéressantes !

 

J’ai donc ressorti ce livre de l’armoire sur laquelle il sommeillais depuis plus d’un an maintenant et je l’ai relu pour la troisième fois. Pour le plaisir des yeux, mais aussi pour chercher un peu l’inspiration et réviser les grands styles traditionnels et leurs recettes respectives.

Parce que oui dans ce livre, il y en a des recettes, et pas qu’un peu ! On vas voir ça et bien plus encore dans la suite 😉

 

Tout comme Homebrew Beyond The Basics, c’est beau, c’est bon, c’est intéressant, voyez vous-même :

Une recette de bière dans le livre Faire sa Bière Maison
Une recette de bière dans le livre Faire sa Bière Maison. La tentation est tout simplement insoutenable, vous voulez boire cette bière, n’est-ce pas ? ^^ Moi aussi, mais il vas d’abord falloir la brasser !

 

 

Si vous voulez gagner du temps et ne pas lire mon analyse du livre et mon avis détaillé sur Faire sa Bière Maison, vous pouvez aller voir tout de suite la critique synthétisée que j’ai fait en fin d’article pour répondre à la question que vous vous posez certainement si vous lisez cet article :

 

Faut-il acheter ce livre de brassage ?

 

 

Pour ceux qui désirent peser le pour et le contre d’eux-même, je m’en suis donné à cœur joie dans l’analyse de cet article, de la manière la plus neutre et impartiale possible, alors il y a de quoi lire 😉

 

 

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez consulter à tout moment la page « Le vocabulaire technique » si vous bloquez sur un mot.

Normalement tout le vocabulaire technique de brassage dont vous aurez besoin s’y trouve, mais en cas de lacune vous pouvez m’en informer avec le formulaire de proposition d’améliorations. Votre aide m’est précieuse et est vraiment très appréciée ! 🙂

 

 

A vos bouquins, commençons !

 

Le livre « Faire sa Bière Maison » en chiffres

 

  • Parut en novembre 2013
  • C’est 208 pages de contenu, sommaire et glossaire exclus, dont :
    • 12 pages d’intro, d’histoire, de mise en bouche
    • 55 pages au sujet des ingrédients et des techniques
    • 139 pages de recettes (pages d’illustration incluses)
  • C’est 76 recettes différentes, appartenant à 22 styles répartis en 4 catégories (ale, lager, froment, et « mixtes »)
  • C’est une note de 4,3/5 sur amazon.fr 
  • Prix : ~ 16€

 

Je pense que les personnes qui ont contribué à une note « aussi basse » sur amazon.fr (comparée a celle de Homebrew Beyond the Basics, avec son formidable 4,9/5) ne savaient en fait certainement pas à quoi s’attendre et ont peut-être été déçus par rapport a leurs attentes.

C’est un des avantages/but de mes articles de la catégorie « lectures« , ils sont là pour que vous sachiez à quoi vos attendre et que vous n’ayez pas de mauvaise surprise si jamais vous décidez d’investir dans ce livre 😉

 

Personnellement je me permettrais de mettre une meilleure note que celle sur amazon.fr, parce que je suis d’avis que lorsque vous savez que ce livre est destiné aux brasseurs amateurs débutants, vous savez que vous n’y trouverez que l’essentiel à propos du brassage et donc assez peu d’explications techniques poussées.

Ma note est donc de 4,6/5 (ou 18,4/20 si vous préférez)

 

Mais avant que je commence à faire ma critique, voyons tout d’abord de quoi parle concrètement ce livre de brassage pour débutants brasseurs et Zythologues curieux.

 

Résumé

 

Dans ce livre, vous serrez guidés pas à pas à travers 4 grands chapitres :

 

  1. Ça commence par une introduction historique, chiffrée et illustrée sur la bière
  2. Puis dans l’ordre logique des choses on s’intéresse ensuite aux ingrédients
  3. Puis aux outils et techniques utilisés pour transformer ces ingrédients en bière
  4. Enfin on termine par une partie conséquente sur les styles et les recettes de bière

 

Le sommaire du livre pour brasseur amateur Faire sa Bière Maison
Au sommaire du livre Faire sa Bière Maison on remarque tout de suite la part importante du livre réservée aux recettes, mais le contenu technique n’en est pas moins complet

 

 

Et bien que j’ai très envie d’en dire plus ici, je me fait violence pour vous mec lecteurs : j’ai pris la bonne résolution d’essayer désormais de faire des articles plus courts et agréables à lire. Espérons que j’arrive à tenir ma bonne résolution jusqu’au bout ^^

 

Bon, maintenant que vous savez à quoi vous avez à faire, voyons un peu plus en détail ce qu’il à dans le ventre ce livre !

 

Critique

 

Comme pour l’instant je n’ai que deux critiques de livre de brassage à mon actif (celle-ci incluse…), la comparaison vas beaucoup se faire entre ce présent livre et celui qui l’a précédé dans mon tout premier article résumé et critique, C’est à dire Homebrew Beyond the Basics (abrégé HBtB dans la suite)

Pardonnez donc les éventuelles répétitions, ça s’améliorera quand il y aura plus d’articles dans la catégorie « Lectures » ^^

 

1. Introduction

Au tout début du livre, on à le droit à un avant-propos et une introduction particulièrement motivants pour un débutant, suivi d’une frise chronologique de l’histoire de la bière, puis d’une infographie sur la bière de nos jours et conclu par un schéma bien réalisé montrant le cheminement de la bière « du grain à la bouteille ».

C’est très agréable à lire et ça motive beaucoup pour la suite !

Toutefois pour quelqu’un qui à déjà lu plusieurs livres de brassage, ça peut sembler un peu ennuyeux parce que la majorité de ces informations sont déjà vues et sues.

Mais globalement, pour un amateur, qu’il soit confirmé ou non, ça reste néanmoins agréable à lire.

 

Après avoir lu cette introduction et maintenant que vous avez très envie de lire la suite, le livre vas enchaîner étape par étape les parties dans le même ordre logique que Homebrew Beyond the Basics (HBtB) : malt –> houblon –> levures.

Mais contrairement a ce dernier, Faire sa Bière Maison a pris le parti de regrouper toutes les informations relatives aux ingrédients dans un chapitre et toutes les techniques dans un autre.

HBtB de son côté enchaînait ingrédient/technique/ingrédient/technique/…

J’aime bien le côté organisé des deux chapitres bien distincts de Faire sa Bière Maison !

 

D’ailleurs en parlant du chapitre ingrédients, il y a beaucoup à dire, alors allons-y !

 

2. Les ingrédients de la bière

Dans cette partie le livre vous guide pas à pas à travers le malt, le houblon et les levures à bière.

Vous apprendrez donc dans un premier temps ce que c’est le malt, puis vous verrez comment reconnaître les différents malts, céréales non maltées et sucres utilisés en brasserie, et apprécier leurs caractéristiques respectives (couleur, type, arômes …).

Ensuite le livre vous guide à travers les houblons et vous montre cette fois l’histoire de l’ingrédient, quelles sont ses caractéristiques principales (amertume, arômes, forme, …), et il donne des conseils sur la conservation.

Enfin une autre double page est dédiée aux levures à bière. Comme pour les deux précédents ingrédients, vous apprendrez ce que c’est et quelles sont ses caractéristiques ( floculation, atténuation, profil aromatique, ale/lager …)

 

Je trouve ça vraiment malin d’avoir rassemblé sur une seule double page toutes les informations essentielles.

C’est vraiment très lisible et bien organisé comme ça. On remarque que ce livre à été pensé pour l’utilisateur, pour être pratique et agréable à utiliser.

 

Extrait du chapitre les ingrédients du livre Faire sa Bière Maison
Et voilà un extrait du chapitre « Les ingrédients » du livre Faire sa Bière Maison. Tout y est, c’est clairement organisé et bien illustré. L’auteur aborde tous les points importants sans pour autant noyer le lecteur dans un déluge de détails superflus. Parfait pour le brasseur amateur débutant !

 

Mais la partie ingrédient ne s’arrête pas là !

C’est déjà très instructif et utile, mais en plus l’auteur à eu la présence d’esprit de ne pas omettre l’ingrédient principal de la bière : l’eau !

Souvent négligée elle à en effet un impact important sur la qualité de la bière finale.

 

Et pour conclure ce chapitre sur une note un peu plus expérimentale et alléchante, l’auteur aborde rapidement d’autres ingrédients plus rares dans la bière : les fruits et les épices.

Cette double page est sans conteste ma préférée du tout le livre, parce que à l’époque où je l’ai lue j’ai réalisé à quel point le brassage de bière offrait des possibilités infinies de recettes de bières toutes plus folles et intéressantes les unes que les autres !

Et en plus de ça, la page est très belle ! Allez-y, regardez ça et dites moi que ça de vous fait pas envie :

 

Ma page préférée du livre Faire sa Bière Maison par Greg Hughes
Voici ma page préférée du livre Faire sa Bière Maison par Greg Hughes. C’est coloré, c’est inspirant et ça donne terriblement envie de brasser je trouve. Même si le contenu n’est pas transcendant en lui-même

 

 

Vous trouvez que c’est déjà très complet, instructif et inspirant comme ça ? Mais c’est pas fini !

 

Dans le chapitre « Les ingrédients », après chaque double page dédiée à un ingrédient de la bière, se trouve une double page de tableaux…

Pas passionnant dit comme ça, n’est-ce pas ? Et pourtant c’est bien une des choses qui fait de ce livre LE bon livre pour débuter selon moi !

 

Ces tableaux sont en fait des récapitulatifs des principaux ingrédients à disposition du brasseur amateur pour créer ses recettes de bière.

Vous débutez et vous ne savez pas quoi mettre dans votre recette ? Vous brassez déjà depuis quelques temps mais vous voudriez essayer autre chose ?

Ces tableaux sont là pour vous donner l’inspiration et vous aider à tirer tout le potentiel des ingrédients disponibles sur le marché !

 

J’ai trouvé ces tableaux recensant les divers malts, houblons et levures très intéressants et plutôt bien faits.

En comparaison avec les données sur les ingrédients fournies par HBtB, très textuelles et assez peu nombreuses, Faire sa Bière Maison est bien plus synthétique et bien plus fourni, avec près de deux fois plus d’ingrédients par catégorie !

Toutefois, comme plus d’ingrédients soient décrits, on perd par la même occasion un peu en précision.

Face au paragraphe complet sur telle ou telle sorte de malt dans HBtB, on se trouve ici face à une courte phrase voir quelques mots par ingrédient.

Mais pour se faire une première idée des possibilités des ingrédients c’est amplement suffisant a mon avis.

 

Heureusement ces tableaux d’ingrédients, bien que moyennement précis, sont vraiment agréables à utiliser dans la pratique, car toutes les données importantes y sont disponibles en un clin d’œil !

On remarquera toutefois dans la partie dédiée aux levures le manque de diversité dans les levures sèches pourtant très largement utilisées par les brasseurs amateurs, notamment les débutants, à qui ce livre est majoritairement destiné.

Il y a en effet seulement 8 levures sèches proposées, contre environ 30 levures liquides !

Je trouve ça un peu dommage, surtout que les levures sèches sont bien plus faciles à utiliser et sont aujourd’hui de bien meilleur qualité qu’il y a quelques années.

Mais il est aussi vrai qu’il y avait beaucoup moins de diversité parmi les levures sèches au moment où ce livre à été écrit par rapport à aujourd’hui.

 

En tout cas une chose est sure, le tableau des levures est vraiment très bien foutu : il suffit de chercher dans les colonnes de gauche le style de bière que vous voulez faire fermenter, et le tableau vous propose une levure adaptée à l’autre bout de la ligne !

Voilà bien un moyen simple de vous épargner un des choix les plus difficiles quand vous voulez créer une recette en tant que brasseur amateur débutant : le choix de la levure !

Et je sais de quoi je parle, je suis aussi passé par là ^^

 

Voici donc un aperçu d’un de ces tableaux :

 

Un tableau d'ingrédients bien organisé et bien fourni dans le livre Faire sa Bière Maison
Un tableau d’ingrédients bien organisé et plutôt complet, extrait du livre de brassage amateur Faire sa Bière Maison. Avec ces tableaux très synthétiques et clairement rangés vous aurez toujours toutes les information nécessaires à porté de main au moment de créer vos propres recettes de bière ! Ces tableaux recensent les principaux malts, levures et houblons existants.

 

En cherchant bien j’ai réussi à trouver une petite coquille issue de la traduction anglaise : le titre d’une colonne du tableau des malts est « Maximum usage » au lieu de « Usage maximum ».

À part ça, la traduction est irréprochable.

 

Ensuite, dans la liste des ingrédients, évidemment, tous n’y sont pas… Ils ont oublié le houblon Magnum ces cons !!!! (c’est mon houblon fétiche)

J’arrête cet article, c’est un scandale !! :O

Bon évidement je blague, mais ne soyez pas surpris de tomber sur quelques ingrédients qui vous sont inconnus ou de trouver quelques petites lacunes. Sans ça il y aurait 20 pages dédiées uniquement aux ingrédients, ça ne serrait pas utilisable !

De plus, ces dernières années j’ai pu remarquer une grande diversification des ingrédients disponibles pour les brasseurs amateurs. L’engouement toujours plus grand pour le brassage amateur et la bière en général y est pour quelque chose !

Donc ne vous étonnez pas si vous ne trouvez pas les derniers ingrédients à la mode en 2016 dans ce livre publié en 2013.

Mais n’ayez crainte, les grands classiques intemporels du brassage : les malts Pils, Pale, Munich, les houblons Citra, Fuggle, Saaz ou Amarillo et bien d’autres encore y sont tous 😉

 

Et après avoir vu avec quoi les brasseurs travaillent, le livre s’intéresse à comment les brasseurs amateurs travaillent !

 

3. Les techniques de brassage

Après une petite mise en bouche et quelques conseils de nettoyage en intro, le chapitre « La technique » dédie 6 pages au matériel du brasseur amateur avant de commencer par ordre croissant de difficulté à décrire les différentes techniques de brassage existantes.

Les pages sur l’équipement peuvent faire peur à la première lecture, parce que ça fait beaucoup de nouvelles informations à digérer d’un coup, mais après avoir lu le processus de fabrication pour se familiariser avec ces nouveaux éléments, normalement, la crainte devrait être dissipée 😉

 

Ce livre est non seulement une bonne ressource avec ses tableaux d’ingrédients, mais c’est aussi un bon guide, car les descriptions des équipements et des 3 différentes techniques de brassage (tout-grain, extraits en poudre et kits liquides) sont assez étoffées et surtout très illustrées !

De plus, le tableau récapitulatif du matériel nécessaire pour se lancer dans le brassage est franchement une ressource utile pour les débutants.

Même si le matériel décrit est plutôt axé vers le brassage à l’américaine (brassage mono-palier, dans une glacière), les techniques décrites sont quand même bonnes et 95% du matériel aussi.

 

Je noterai toutefois que certains éléments « obligatoires » comme le bras de rinçage rotatif ou le siphon sont selon moi plutôt optionnels en réalité, bien que très pratiques.

Encore une fois, tout est résumé dans un tableau récapitulatif, ce qui est très pratique pour faire sa check-list avant de commencer à brasser.

Et ça permet d’avoir une vue d’ensemble des choses à acheter pour se lancer dans le brassage amateur 😉

Je vous ferai un jour la liste du matériel nécessaire pour se lancer dans le brassage amateur selon moi… Quand j’aurais le temps !

 

Extrait du chapitre la technique du livre Faire sa Bière Maison
Voici un extrait bien organisé et illustré du chapitre « la technique » du livre Faire sa Bière Maison. Avouez- ça donne envie de brasser ça, nan ?

 

 

 

Un autre tableau fort sympathique à avoir sous la main est celui des doses de sucres nécessaire à la gazéification ou carbonatation lors de la refermentation en bouteille.

Ce tableau vous donne une ligne directrice pour chaque grand style de bière, et il vous donne les quantités de sucres nécessaire en fonction que vous utilisiez du sucre blanc, de l’extrait de malt ou du sirop de maïs !

Ce tableau reste vraiment dans l’esprit du livre : une ressource utile dans la pratique, directement et facilement utilisable même pour un brasseur débutant !

 

Malheureusement j’ai trouvé une seconde coquille dans ce tableau, certaines valeurs ont été échangées !! Mais c’est assez évident, parce que voir 11,5 juste entre 5,1 et 5,8 ce n’est pas normal (en tout cas dans ce tableau) et à la ligne juste en dessous voir 2,5 entre 13,2 et 14,9 ce n’est pas normal non plus !

J’en déduis donc que les deux valeurs (11,5 et 2,5 ont été échangées par erreur, et que le 2,5 est en réalité un 5,2 tapé un peu vite)

Bon, je sais bien que c’est pas très vendeur de mettre ça en avant, mais je ne suis pas un vendeur donc je peux me le permettre !

D’ailleurs, parmi les articles que j’ai lu au sujet de ce livre, je suis le seul à avoir remarqué cette coquille !

Les autres critiques ont-il vraiment lu ce livre attentivement ?… J’en doute !

 

Personnellement, je veux être totalement honnête avec vous et vous décrire le livre non seulement dans ses points positifs mais aussi dans ses quelques points négatifs.

Et puis finalement, à partir du moment où ces défauts sont identifiés et corrigeables aussi facilement, ce n’est pas très grave je trouve.

C’est aussi pour ça que je fais ces articles résumé et critique : pour vous avertir de ce genre de petits ratés et vous rendre attentif au fait qu’il faut toujours lire avec un minimum d’esprit critique.

 

Bref, il me semble que j’ai tout dit à propos des ingrédients et des techniques, maintenant il est grand temps de passer au chapitre final de ce livre, un des plus imposants, celui sur les recettes de bière !

 

4. Les recettes de bière

Pour finir de vous motiver à brasser en vous mettant l’eau à la bouche et en vous offrant la possibilité de mettre en pratique les techniques tout juste acquises dans les précédents chapitres, voici le chapitre sur les recettes !

Au début ça peut être assez angoissant pour un brasseur débutant de voir le nombre de différents ingrédients utilisés dans chaque recette, mais une fois qu’on à compris que beaucoup d’ingrédients possèdent des équivalents et quand on ose modifier un peu les recettes, ça vas beaucoup mieux !

L’avantage de ces recettes, comme tout le reste de ce livre, c’est que c’est simple d’utilisation et bien agencé.

 

Un autre point positif c’est le petit paragraphe de description en haut de chaque recette, qui vous explique un peu les caractéristiques de cette bière, ses arômes, son histoire …

 

La seule critique que je pourrais faire c’est que les recettes recommandent systématiquement l’utilisation d’un agent clarifiant, ce qui est en réalité parfois inutile quand le processus est bien maîtrisé.

 

Explication chapitre recettes du livre Faire sa Bière Maison
Voici les explication chapitre recettes du livre Faire sa Bière Maison, preuve de la parfaite organisation de ce livre 😉

 

Malheureusement toutes les tester est impossible tant leur nombre est grand et tant les ingrédients demandés sont différents d’une recette à l’autre.

En se servant de ces recettes comme bases et en les mixant avec d’autres recettes du même style trouvées par exemple sur ce blog, ou ailleurs sur internet ou dans d’autres livres, vous arriverez sans aucun mal à une recette plus que sympathique qui conviendra à vos envies.

 

Mais retenez bien, il faut toujours lire les recettes qu’on trouve avec une certaine dose de sens critique, parce que les ingrédients ne sont jamais rigoureusement les même que ceux que vous avez à disposition, et l’équipement utilisé pour brasser la bière n’est pas le même, et n’est pas aussi efficace ou précis d’un brasseur à l’autre.

Le rendement, l’efficacité du rinçage, le taux d’évaporation, sont autant de paramètres qui varient d’un brasseur à un autre et qui font qu’il est nécessaire d’ajuster les recettes que vous lisez.

Surtout si elles viennent d’un pro qui à non seulement plus d’expérience, mais aussi un matériel bien différent de celui des brasseurs amateurs.

 

Mon avis, globalement

Contrairement a Homebrew Beyond the Basics, dont je vous parlais dans ma première critique, Faire sa Bière Maison est plus léger techniquement.

Toutefois, bien que plus léger, vous y trouverez les bases et tout ce qu’il faut savoir sur le brassage amateur clairement résumé, en plus de pas moins de 100 recettes couvrant la grande majorité des styles classiques de bière et même quelques styles franchement originaux ! (Une bière aux sommités de bruyère, ça vous dit ?)

 

Certaines informations ont évidemment étés édulcorées pour rester digestes pour le novice, mais on garde l’essentiel.

Par exemple le fonctionnement du processus de saccharification est globalement abordé, mais on explique pas en détail les différents polysaccharides en jeux et la manière dont chaque enzyme vas aller précisément agir sur certains d’entre eux.

Les informations se veulent principalement utiles, mais surtout utilisables pour le brasseur. Dans le sens d’un outil nécessaire plutôt qu’une compréhension des réaction complexes pas forcement essentielle.

 

Selon moi :

Bon guide pour découvrir les étapes, le matériel et les techniques avant de commencer.

Essentiel avant d’investir dans du matériel ou d’acheter ses premiers ingrédients.

 

( Et pour le matériel, évidemment je conseil de commencer en tout grain à l’européenne et non pas avec ces kits en boite. À la rigueur avec de l’extrait en poudre, pourquoi pas, parce que vous pouvez aisément faire de la bière de top qualité et 100% personnalisée comme ça. )

 

Ce bouquin fait un bon boulot pour vous économiser des jours de lecture sur internet à lire 36 forums et tutoriels brouillons/flous, incomplets ou même faux parfois !

Encore une fois, les livres comme les formations c’est un investissement !

 

Je trouve que les illustrations (photos et schémas) sont assez nombreuses, c’est bien, mais en plus elles sont pertinentes et apportent vraiment quelque chose pour aider à la compréhension.

De plus ce livre sait rester très sobre et simple, tant dans ses explications que dans son apparence, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

 

Page de garde sobre du chapitre sur la technique dans le livre Faire sa Bière Maison
Voici la page de garde sobre du chapitre « la technique » dans le livre Faire sa Bière Maison, c’est sobre mais près tout ce n’est qu’une page de garde, tant que le contenu du chapitre est interessant, c’est tout ce qui compte ! 😉

 

 

Ce livre fait un bon boulot en ce qui concerne la présentation du vocabulaire de brassage.

Tout au long de votre lecture vous serrez confrontés au vocabulaire de base pour parler de brassage et de bière. Rien d’insurmontable, même pour le plus grand novice. Mais c’est très formateur.

Après votre lecture, et si vous prenez bien le temps de vous approprier ce vocabulaire, vous devirez pouvoir parler de brassage sans soucis et ambiguïtés !

 

L’acheter ?

 

OUI !!

 

Curieux de découvrir les bases de la fabrication artisanale de bière ? Brasseur amateur débutant ? Ami ou proche voulant faire un cadeau à un passionné de bière ?

Vous avez trouvé LE livre qu’il vous faut !

 

C’est selon moi le livre de base du curieux/passionné de bière qui veux se lancer dans le brassage amateur.

Avec ce livre et une petite poignée d’heures de réflexion et de navigation sur des forums de brasseur amateurs, il y a moyen de faire des bières plutôt sympas !

Et je sais de quoi je parle, on me l’a acheté quand j’ai commencé à brasser ! 😉

 

Et en parlant de l’acheter, voilà un petit lien pour vous vers Amazon. Le lien proposé est un lien affilié, donc vous connaissez le principe : je toucherai une commission si vous achetez via ce lien, mais vous ne paierez pas plus cher !

 

La traduction française, en format relié (couverture rigide) :

 Faire sa bière maison  

 

Ou alors la version originale en anglais pour les puristes :

 <Home Brew Beer  

 

Ces liens vous redirigeront vers amazon.fr : tarifs bas, expédition ultra rapide et même gratuite avec amazon premium ! (30 jours gratuits puis 49€ l’an si vous ne résiliez pas)

En tout cas moi j’ai jamais eu de soucis avec eux, et comme vous le savez, j’en ai déjà acheté un paquet, suffit de regarder ma bibliothèque !  😉

 

Bien évidemment, tout comme je le rappelle dans l’avant propos de la page « La bibliothèque du brasseur« , je ne me permettrais jamais de vous proposer un livre ou un produit dont je n’ai pas été entièrement satisfait.

Les bénéfices ne m’intéressent pas, c’est juste un bonus pour pouvoir continuer à investir dans mon hobby (et financer ce blog) !

Et puis franchement ce n’est pas avec les 600 vues par mois actuelles que je vais m’enrichir ^^

 

Donc merci à vous si vous décidez d’acheter ce livre en passant par mon lien ou si vous partagez ce lien autour de vous 🙂

Et sinon, et bien merci quand même à vous d’avoir lu mon article, n’hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires 😉

 

Autre chose, un conseil ?

 

Si vous êtes un débutant et que vous investissez dans ce livre, prenez le temps de bien vous familiariser avec les techniques et les concepts du brassage avant de brasser.

En principe ce livre seul devrais suffire pour vous lancer dans le brassage amateur dans de bonnes conditions.

 

Mais très honnêtement, vous aurez certainement de meilleurs résultats en investissant un peu plus de temps pour regarder quelques vidéos sur Youtube et lire des retours d’expériences d’autres brasseurs sur leurs blogs ou forums !

Plus vous prendrez le temps de réfléchir, de vous renseigner et d’observer les réussites et les échecs d’autres brasseurs, mieux se passera votre premier brassin !

 

 

J’ai brassé pour la première fois avant de posséder ce livre, et la bière produite, bien que buvable n’était pas formidable.

Et le jour du brassin, quel désastre ! Un manque d’organisation total, du gaspillage, des pertes de temps, des oublis, des débordements …

 

Si j’avais pris plus de temps et que je m’étais renseigné non seulement sur les forums mais aussi dans un livre, j’aurais pu éviter bien des déboires !

C’est pour ça que je vous conseil vraiment de prendre le temps de bien lire ce livre et d’y réfléchir et d’approfondir vos recherches avant de vous lancer, pour réussir du premier coup à brasser une bonne bière dans de bonnes conditions.

Pour brasser une bonne bière, pas de concessions possibles, il faut maîtriser son sujet et être très organisé 😉

 

Conclusion

 

À qui s’adresse ce livre ?

Au brasseur amateur débutant.

 

Ce livre fait un formidable travail de recenser l’essentiel nécessaire pour se lancer dans le brassage amateur à partir de 0.

Sa force c’est sa simplicité.

Mr. Hugues, l’auteur, est le co-créateur et co-propriétaire de Brew UK, un site de vente en ligne de matériel de brassage, et est extrêmement impliqué dans le monde du brassage amateur, notamment en tant qu’organisateur d’un événement énorme pour les brasseurs amateurs en Grande-Bretagne, le Great British Home Brew Challenge, mais aussi en tant que compétiteur et formateur.

L’auteur sais donc de quoi il parle et à vraiment bien réussi son travail en écrivant un livre très pédagogique, bien organisé, simple à suivre et qui n’oublie rien de l’essentiel.

 

Est-il utile si on est un brasseur amateur expert ?

Ce livre est écrit par un expert, certes, mais pour les débutants.

 

Il ne vas pas particulièrement en détails dans l’explication de telle ou telle étape/technique, il reste plutôt en surface, pour donner les bases

Donc si vous savez brasser, que vous êtes bien à l’aise avec les ingrédients, le matériel et les techniques, vous n’apprendrez rien de bien nouveau…

Toutefois si on passe la partie tutoriel, ce livre possède des ressources intéressantes comme des listes d’ingrédients très fournies et bien organisées ou encore une liste de près de 80 recettes couvrant la majorité des styles de bières existants !

 

Le mot de la fin

Je pense donc, pour conclure cet article, qui est comme d’habitude bien trop long, que ce livre s’adresse aux lecteurs qui veulent en apprendre plus sur leur hobby sans avoir à passer des heures à fouiner sur internet sur des forums et autres tutoriels pour trouver une information peut-être erronée.

Ce livre apporte des données vérifiées et bien présentées. C’est un gain de temps considérable et un investissement rentable pour faire les premiers pas dans votre hobby préféré en toute sérénité.

Et le tout est livré sous une forme très organisée, suffisamment complète et puis vraiment agréable à lire !

Que demande le peuple ?

 

 

Voila, c’est tout pour aujourd’hui, merci de m’avoir lu jusqu’au bout ! Désolé de n’avoir pas su tenir ma bonne résolution de faire des articles courts, mais il y avait trop de choses à dire !

 

J’espère que cet article vous aura plu et/ou vous aura été utile.

Si tel est le cas laissez un petit message en commentaire, les retours sont jours appréciés 😉

Et puis dite moi si vous voulez plus d’articles de testes, critiques et comparatifs et proposez-moi des choses à analyser en commentaire aussi, je suis ouvert à toutes les propositions !

 

Pensez à vous abonner à la Newsletter pour ne rien rater des événements marquants de la brasserie et des articles importants du blog !

À très bientôt, Schüss !

 

 

— > Retrouvez ce livre et bien d’autres dans la bibliothèque du Brasseur du Vallon ! <–

 

 

Quelques articles pour toi

Quentin - Le Brasseur du Vallon

Après plusieurs années dans le monde du brassage amateur, j'suis devenu pro et j'ai modestement ouvert ma petite micro-brasserie : la Brasserie du Vallon ! :)J'y brasse des bières artisanales et originales en petites quantités, ainsi que des hydromels subtiles ... mes recettes sont sans cesse renouvelées pour plus de surprises et de bons moments de dégustation ;)Pour ceux qui ne connaissent pas encore l 'histoire, c'est par ici :--> http://brasserieduvallon.fr/la-brasserie-du-vallon/Après avoir ouvert ma micro-brasserie et partagé mon savoir brassicole pendant presque un an sur le blog de la Brasserie du Vallon, que j'ai décidé de m'organiser un peu mieux et de séparer mes articles.J'ai donc crée deux autres blogs concernant l'apprentissage du brassage, les techniques de brasseur et les livres de brassage pour le plus grand plaisir des apprentis brasseurs :--> http://formation-brassage.fr/--> http://livres-de-brassage.fr/À très bientôt dans les commentaires ou dans ta boite mail ;)

16 thoughts to “Faire sa bière maison – résumé et critique”

    1. Les prochains résumés et critiques de livres seront sur http://livres-de-brassage.fr/ ! C’est mon nouveau blog dédié uniquement aux livres de brassage, livres sur la bière et autres livres intéressants pour les passionnés, amateurs, bricoleurs ou jardiniers 😉

      J’ai notamment commandé la toute dernière édition de How to Brew de John PALMER pour partager mon avis. Je l’ai pris en précommande pour pouvoir être un des premiers (le premier ?) à le commenter !

      Si jamais tu a lu des livres comme Secrets de brasseurs récemment, vais faire un tour sur mon nouveau blog et laisse un petit commentaire pour me dire comment tu l’as trouvé. Ce nouveau blog c’est autant un espace d’expression pour moi que pour mes amis lecteurs 🙂

      A+ dans les commentaires !

  1. Merci pour cet article qui donne envie de lire ce bouquin, ce sera certainement mon premier, car après 4 brassins en tout grains, j’ai l’impression qu’on a l’envie d’en savoir toujours plus.

    1. Merci JJ !

      Je te le conseil, en effet ! Ce livre fait un très bon boulot pour se clarifier les idées sur les techniques de brassage et en apprendre un peu plus sur les divers ingrédients disponibles 🙂

      N’oublie pas de passer laisser un nouveau commentaire quand tu l’aura lu 😉

  2. Bravo pour cet article, et pour ton blog également. Cette envie de nous faire partager avec précision ton amour du brassage force le respect.
    Le hasard m’a conduit sur ton site, et c’est d’autant plus drôle car comme toi j’ai également reçu comme premier bouquin « faire sa bière maison » et que comme toi, j’aime la bière et j’en produis dans l’espoir d’en commercialiser d’ici peu.
    Mais cerise sur le gâteau, je suis originaire de Steinbach et la rue du vallon n’était qu’à quelques pas de chez moi !
    Bref, encore bravo et peut être à bientôt autour d’une bonne bière maison.
    Manu

      1. Je (nous en réalité) n’en suis qu’au début, 20ème brassin pour être exact.
        Blonde, ambrée wittbier, strong ale ! Tout un programme.
        Un seul échec au compteur, par souci d’hygiène … Quelle galère, je ne sais pas toi mais on psychose beaucoup la dessus et ca nous prends un temps incroyable de tout laver stériliser à chaque fois.
        Mais l’envie d’aller plus loin est là et différents devis pour de l’équipements pro sont lancés.
        A suivre

        1. Ouais, le nettoyage c’est une galère … Mais on est un peu obligé ! Avec les bons produits ça vas pas trop mal 😉

          Bien joué, un seul échec c’est pas trop mal. Perso j’ai déjà fait de mauvaises bières (les toutes premières …) mais je n’ai jamais eu d’infections ou de bières trop mauvaises.

          En tout cas, Je reste à ta disposition si t’as la moindre question ! 🙂

          Et puis surtout repasse sur ce blog parler de ton projet quand vous aurez avancé, j’suis curieux de voir ça ! 😉

  3. Super livre pour commencer, que je trouve un peu léger dans la partie technique passé le premier brassin, mais excellent pour les recettes très variée.
    Ça donne un super point de départ pour plusieurs expérimentations en se basant sur quelque chose de simple.
    Les tableau d’ingrédients sont aussi un super plus au début.
    Je le recommande à tous les débutants, surtout pour ces deux points, qui peuvent être utiles longtemps

    1. Salut l’ami, merci pour ton commentaire !

      Je suis impressionné, t’as PARFAITEMENT résumé tout le livre et tout mon article en une simple explication claire et concise !

      Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la légèreté de la partie technique, mais c’est aussi ce qui fait la force de ce livre au final : il n’est pas trop indigeste pour les premières expériences d’un brasseur amateur débutant !

      Dit moi, je suis curieux de savoir, qu’à tu déjà consommé comme littérature de brasseur ? Tu as déjà lu les livres de la série Brewing Elements (Yeast, Malt, Hops et Water) ou Homebrew beyond the basics par exemple ?

      Encore merci pour ton super commentaire et à bientôt je l’espère ! 😉

      A+ 🙂

      1. A part le How To Brew de Palmer (enfin, la traduction mise en ligne sur le forum Brassageamateur.com), rien d’autre que celui la.
        Après je débute encore, j’en suis à 5 brassin en tout grains (j’ai commencé direct par ça), et je brasse pas forcément régulièrement, donc j’en suis pas encore à m’intéresser vraiment à la chimie, surtout que… j’y pige souvent que dalle xD

        1. Ça marche, t’as tout le temps de te prendre la tête avec la chimie, et même si tu y pige rien pour l’instant, je suis que qu’avec la passion du brassage tu saura te motiver 😉

          Si jamais tu parle anglais je te conseille fortement Homebrew Beyond The Basics. C’est pas vraiment axé chimie et science mais c’est vraiment agréable à lire et plein de bonnes infos. Et très inspirant aussi, encore plus que « Faire sa biere maison »

          J’ai écris un autre article dans la catégorie lecture au sujet de homebrew beyond the basics si jamais t’est curieux de voir à quoi il ressemble 😉

          Bonne lecture (sur mon blog et dans les livres) et A+ 🙂

N'hésite pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! ;)