Skip to main content
Mise en page simple et bien organisée, avec des titres clairement visibles et des notes ou expériences racontées dans des cadres.

Homebrew Beyond The Basics – résumé et critique

Salut à toi, internaute égaré, tu es brasseur amateur et tu trouves que tu ne progresses pas assez vite ? Tu as envie d’élargir tes horizons et de perfectionner tes techniques ?

Alors approche, j’ai un truc à te montrer !! 😉

 

Couverture livre Home Brew Beyond The Basics
Cliquez sur l’image pour voir le livre sur Amazon.fr

Ça y est, j’ai enfin fini de lire ce livre … pour la deuxième fois ! ^^

 

Et à vrai dire je pense bien que je vais le relire une troisième fois pour bien graver toutes ces informations utiles définitivement dans ma mémoire, mais aussi tout simplement pour le plaisir des yeux !

 

Après des jours d’écriture, de lecture et de relecture, quelques bières et des litres de café, voila donc enfin mon avis très argumenté et aussi neutre que possible à propos de ce livre génial qu’on m’a offert à noël, j’ai nommé le sublimissime Homebrew Beyond The Basics !

 

Dans cet article je vais vous faire un court résumé illustré, suivi d’une critique et conclu par quelques commentaires supplémentaires.

 

Vous voulez une mise en bouche ? Et bien voila pour vous, c’est beau, c’est bon, c’est intéressant, voyez vous-même :

 

Voici un petit aperçu de la page de garde du chapitre sur le houblon et le houblonnage, sympathique n'est-ce pas ?
Voici un petit aperçu de la page de garde du chapitre sur le houblon et le houblonnage, sympathique n’est-ce pas ?

 

 

Si vous voulez gagner du temps et ne pas lire mon avis sur Homebrew Beyond the Basics, vous pouvez aller voir tout de suite la critique synthétisée que j’ai fait en fin d’article pour répondre à la question que vous vous posez certainement si vous lisez cet article :

Faut-il acheter ce livre de brassage ?

 

 

Pour ceux qui veulent peser le pour et le contre dans les détails et se faire leur propre avis, voici le résumé illustré de Homebrew Beyond the Basics suivi de mon avis détaillé sur ce super livre de brassage !

 

 

Avant de commencer, sache que si tu bloques sur un mot tu peux consulter la page « Le vocabulaire technique ». En principe le vocabulaire technique le plus courant dans le monde du brassage s’y trouve.

Mais n’hésite pas à m’envoyer un mail via le formulaire de proposition d’améliorations si tu trouves qu’il manque une définition importante ou si j’explique mal quelque chose ! 🙂

 

 

Sur ce, commençons ! 🙂

 

Résumé

 

C’est un livre de brassage dédié principalement aux brasseurs amateurs ayant pour objectif d’aller « au-delà de la base » (traduction approximative du titre).

Ce livre est en anglais, vous l’aurez deviné, et malheureusement pour les non anglophones je ne crois pas qu’il existe de traduction française pour l’instant.

En tout cas ce livre est a mon humble avis une bonne raison de se mettre à apprendre la langue de Shakespeare ! 😉

 

Homebrew Beyond the Basics est construit de manière très pédagogique et les premiers chapitres abordent dans l’ordre les différentes étapes du brassage, leur principe, les différentes techniques possibles, la science qui se cache derrière et les ingrédients qui leur sont associés :

  1. le malt à l’empâtage
  2. le houblon à l’ébullition
  3. les levures pendant la fermentation

 

Dans la suite ce livre propose une approche moins conventionnelle de la bière et aborde des sujets tels que le vieillissement en fût, les levures sauvages et les diverses épices et ingrédients peu orthodoxes qu’il est possible d’ajouter dans la bière.

 

Page de couverture du livre Homebrew Beyond The Basics, le guide du brasseur amateur pour passer au niveau supérieur
Homebrew Beyond The Basics ou le guide du brasseur amateur pour passer au niveau supérieur !

 

Très logiquement ce livre commence donc par vous accompagner dans le premier chapitre à travers les pré-requis matériels au brassage particulièrement dans l’optique d’une transition du brassage de kits liquides ou en poudre vers le brassage dit « tout-grains », qui offre bien plus de libertés mais qui est aussi un peu plus complexe et surtout chronophage !

 

Ce premier chapitre vous rappelle aussi en détail le déroulement d’une session de brassage et vous donne quelques bonnes bases sur les procédures de nettoyage et de désinfection ou encore sur le stockage de la bière, que ce soit en fût ou en bouteille.

 

Dans le second chapitre c’est le malt qui passe à la casserole ! 😛

Bon ok, je n’aurai pas dû essayer de faire de l’humour… Mais avouez que c’est bien tenté quand même !…non ?…

Je disais donc, dans le second chapitre les techniques d’empâtage sont expliquées et vous trouverez notamment une description détaillée de 30 sortes de malt différents disponibles chez la plupart des fournisseurs sérieux ainsi qu’une procédure pour réaliser vous-même vos malts spéciaux !

 

S’en suit naturellement un chapitre sur le houblon, dont la photo de couverture se trouve au dessus de cette partie.

Ce chapitre vous en apprend plus sur le houblon : son histoire, ses différentes caractéristiques et les nombreuses manières de l’ajouter à la bière (très classiquement à l’ébullition, ou alors en houblonnage à cru …).

Là aussi une trentaine de variétés de houblon du monde entier sont décrites plus que convenablement.

 

Puis, la difficulté augmentant progressivement, nous arrivons enfin à la dernière étape du brassage à proprement parler : la fermentation.

Dans ce quatrième chapitre les auteurs balayent d’une manière presque exhaustive les différents aspects de l’utilisation de la levure sans pour autant entrer trop dans les détails.

Ce chapitre peut sembler assez technique mais il est très complet et utile je trouve, parce que certains brasseurs ont tendance à négliger l’importance de levures en pleine forme pour obtenir une bonne bière !

Lisez une fois le formidable livre « Yeast » et vous en serrez comme moi convaincus 😉

 

Maintenant que les bases techniques du brassage ont été posées et que le lecteur à bien révisé ce qu’il savait déjà ou appris plein de nouveaux concepts relatifs au brassage « conventionnel », on peut passer à la suite !

Ce cinquième chapitre nous entraîne hors des chemins pavés, vers une destination bien plus expérimentale et brise les codes du brassage tel qu’il est traditionnellement pratiqué pour nous montrer les joies du côté « funky » de la force : Les microbes et levures sauvages, et le vieillissement en fût ou sur copeaux de bois.

 

La difficulté va croissante tout au long du livre, pour finir en apothéose au chapitre six, le chapitre nécessaire pour finir de compléter l’arsenal du brasseur curieux, tout émoustillé après avoir lu tant de bonnes choses sur les bières sauvages dans le chapitre précédent.

Ce sixième chapitre aborde donc en toute modestie l’utilisation d’ingrédients peu communs dans la bière comme les légumes ou les épices, et vous donne aussi par la même occasion quelques notions pour brasser sans gluten.

En voilà la page de garde (avouez, ça donne faim) :

 

Beau. Juste beau ! Et très inspirant comme chapitre soit dit en passant ;)
Beau. Juste beau ! Et très inspirant comme chapitre soit dit en passant 😉

 

Critique

 

Une note de 4,9/5 sur amazon.fr, j’ai réellement besoin d’en dire plus ? Je ne pense pas …

Mais puisque vous insistez, voilà quand même ce que j’en pense 😉

 

Tout d’abord, point très important, ce livre est beau et formidablement bien organisé. Les illustrations des recettes sont une pure torture tant elles donnent faim/soif ^^

Et puis la mise en page est vraiment claire je trouve. Il y a des boites pour mettre clairement à part les conseils, les exemples et expériences du texte principal. Les chapitres sont clairement identifiés, la police est agréable et les couleurs sont douces et assez harmonieuses.

 

Mise en page simple et bien organisée, avec des titres clairement visibles et des notes ou expériences racontées dans des cadres.
Mise en page simple et bien organisée, avec des titres clairement visibles et des notes ou expériences racontées dans des cadres.

 

Bon il faut bien l’avouer, si je veux vraiment aller chercher la petite bête, même si il est beau, voir même très beau, ce livre a tout de même quelques petites lacunes.

Je pointerai du doigt notamment ma soif de contenu purement scientifique avec des données claires et des déductions infaillibles, qui est restée un peu sur sa faim.

 

Mais il faut rendre à César ce qui est à César.

Non seulement je fais entièrement confiance à l’expérience de l’auteur, et aux nombreuses relectures de brasseurs qualifiés auxquelles ce livre à eu droit, mais en plus ce n’est pas l’objectif de ce livre que d’être purement scientifique.

Et puis les expériences réalisées pour illustrer ce livre, bien que pas parfaitement scientifiques, apportent quand même des informations très intéressantes et pertinentes.

 

Par contre ce livre fait parfaitement ce pour quoi je l’ai acheté :

  • réviser les bonnes pratiques du brasseur
  • découvrir plus en détail certaines techniques de brassage
  • avoir de bonnes infos et de bonnes recettes sous la main
  • et puis trouver de l’inspiration !

 

Je recommande sérieusement de lire ce livre, même si c’est seulement rapidement en diagonale, avant de se lancer dans la création d’une recette de bière.

Avec cette technique vous aurez sans aucun doute sous peu un carnet de recette aussi épais qu’un petit Robert, fini les pannes d’inspiration !

Votre problème sera juste de trouver assez de temps pour tout brasser ^^

 

Le seul souci pour nous, lecteurs francophones, il faut bien l’avouer, ce sont ces foutues unités anglaises, qui ne sont pas forcément très parlantes de prime abord.

Alors pour palier a ce problème je me suis fait un marque page custom qui fait office d’échelle de conversion. C’est utile et franchement carrément précis !

Mais c’est compliqué quand même de faire ce vas et viens constant entre une recette et l’échelle de conversion.

 

La fermentation à l’aide de Brettanomyces, Lactobacilles et autres levures sauvages et/ou microbes, ainsi que le vieillissement en fût a eu le droit à une partie très complète et extrêmement intéressante.

Mais il est vrai qu’au sujet des divers équipements par exemple j’ai trouvé le point de vue un peu trop américain. Quelques schémas de différents systèmes de brassage de différentes tailles avec une petite comparaison de leurs avantages et inconvénients respectifs, ça aurait été sympa aussi.

M’enfin bon, c’est vrai que là j’en demande beaucoup. Et si je veux ce genre d’informations je peux aussi bien les chercher sur quelques-uns des supers forums dédiés au brassage amateur.

L’avantage de ce livre c’est justement qu’il sait rester simple, concis, beau et accessible, sans pour autant oublier l’essentiel, loin de là !

 

Enfin, dernière chose, même si lire ce livre à été pour moi un pur plaisir, je reste un peu sur ma faim…

En fait c’était tellement bien que j’aurais aimé 40 pages en plus !!

Pas seulement pour le plaisir des yeux, mais aussi pour en apprendre un peu plus sur des sujets assez précis comme par exemple le comportement des différentes enzymes du malt, accompagné d’une explication sur comment définir les paliers de température et leur durée à l’empâtage (inutile lorsqu’on brasse en mono-palier comme les américains, évidemment), ou que sais-je encore.

Bref, un ou deux sujets assez pointus en plus.

Mais encore une fois, ce livre est déjà assez épais avec ses près de 200 pages et son contenu est vraiment de qualité, donc avec cette remarque je chipote vraiment ^^

 

Pour finir cette critique, je dirais que ce livre possède indéniablement un très bon rapport qualité prix !

 

Acheter Homebrew Beyond the Basics ?

La réponse est simple et directe :

Oh que oui !

 

Je dirait oui, plusieurs fois même ! Ne serais-ce que pour le « beer porn » et autres belles photos que vous y trouverez.

Si vous brassez depuis moins de deux ans, il vous permettra carrément de passer au niveau supérieur en brassage tout grains !

Et puis en tant que guide de référence pour ne pas oublier l’essentiel et piocher quelques infos et recettes de bières sympa c’est une excellent ressource !

 

De plus les recettes, présentes au nombre de 21 (sans prendre en compte les variantes parfois proposées), sont non seulement nombreuses mais aussi variées tant dans les styles et couleurs que dans leur difficulté.

On retrouvera aussi bien une simple SMASH qu’une Stout réalisée dans le plus pur style de brassage britannique avec la technique du « Parti-Gyle », en passant par les inévitables IPA dont les américains raffolent ou encore les très fameuses mais périlleuses lambics belges !

 

Un beau florilège, accompagné à chaque fois de la petite photo qui fait bien saliver 😉

 

Avouez qu'en un seul coup d'œil sur cette photo, c'est plus fort que vous, vous avez terriblement envie d'y tremper les lèvres !... Mais il vas d'abord falloir la brasser ;)
Avouez qu’en un seul coup d’œil sur cette photo, c’est plus fort que vous, vous avez terriblement envie d’y tremper les lèvres !… Mais il vas d’abord falloir la brasser 😉

 

Et en parlant de l’acheter, voilà un petit lien pour vous vers Amazon, c’est là que j’ai acheté mon exemplaire et tous les livres de ma bibliothèque de brasseur en fait !

 

Le livre au format papier sur Amazon.fr :

⇒   Homebrew Beyond the Basics: All-Grain Brewing and Other Next Steps   

 

Pas besoin de vous faire un topo, vous savez tous que ce site est extrêmement sûr, livre très rapidement (et gratuitement avec le compte Premium) et les livre reçu sont toujours en parfait état, d’après mon expérience en tout cas.

Le lien proposé est un lien affilié, ce qui signifie que je toucherai une commission si vous achetez via ce lien, mais vous ne paierez pas plus cher, naturellement.

 

(30 jours gratuits puis 49€ l’an si vous ne résiliez pas)

Bien évidemment, tout comme je le rappelle dans l’avant propos de la page « La bibliothèque du brasseur« , je ne me permettrais jamais de vous proposer un livre ou un produit dont je n’ai pas été entièrement satisfait.

Les bénéfices ne m’intéressent pas, je n’en ai pas besoin, c’est juste un bonus pour pouvoir continuer à investir dans mon hobby !

 

Donc merci à vous si vous décidez d’acheter ce livre en passant par mon lien ou si vous partagez ce lien autour de vous.

Et sinon, et bien merci quand même à vous d’avoir lu mon article, n’hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires 😉

 

 

Autre chose, un conseil ?

 

Faites-vous une petite fiche de conversion pour convertir en un clin d’œil les unités américaines en unités métriques ! Ça vas vous aider énormément, surtout si cette fiche de conversion vous sert de marque page 😉

Voyez mon post-it ci-dessous, il m’a permis de mieux comprendre les recettes.

Seul bémol c’est que j’ai tellement galéré à le faire pour que les échelles soient les plus précises possibles, que j’avais peur de l’abîmer en m’en servant de marque page.

Du coup je l’ai collé bien protégé derrière la page de garde du bouquin, ce qui m’obligeai à revenir au début du livre à chaque conversion. Oui je suis un être paradoxal, à la foi pragmatique et plutôt con 😛

 

Faire un marque page custom avec échelles de conversion : LA technique pour faire des conversions en un clin d’œil !
Faire un marque page custom avec échelles de conversion : LA technique pour faire des conversions en un clin d’œil !

 

Conclusion

 

À qui s’adresse ce livre ?

Homebrew Beyond the Basics est un livre qui s’adresse au brasseur amateur, anglophone de préférence, qui comprend déjà relativement bien le brassage, son vocabulaire, ses principes et ses techniques.

Il est préférable, je pense, que le brasseur qui lis ce livre comprenne le fonctionnement de base de chaque étape du brassage, sans quoi la lecture devra parfois être interrompue pour faire des recherches complémentaires (sur ce blog ? ^^).

Ce n’est pas un livre à offrir a un grand débutant qui fait tout juste ses premiers pas dans le brassage amateur, je conseillerai plutôt le livre « Faire sa Bière Maison » dans un premier temps.

Toutefois les explications étant très claires et bien illustrées, ce livre conviens au brasseur débutant s’ils sont très motivés !

 

Est-il utile si on est un brasseur amateur expert ?

Oui, j’en suis convaincu ! Certaines personnes, moi y compris, trouveront peut-être dommage le manque de données « scientifiques » très pointues. Mais encore une fois, ce n’est pas l’objectif de ce livre.

Et puis il faut bien l’avouer, même en admettant que ce livre ne vous apprend rien, ce qui est franchement peu probable, vous pouvez aussi simplement le lire pour le plaisir des yeux, pour vous remémorer les bases ou encore pour trouver de l’inspiration !

Avoir un autre point de vue sur le brassage amateur permet d’effectuer une remise en cause et de s’améliorer, même si techniquement on pense être déjà au point.

M’enfin bon, ça reste mon avis, à vous de vous faire le votre ! 😉

 

Le mot de la fin

Je pense donc, pour conclure cet article, qui est comme d’habitude bien trop long, que ce livre s’adresse aux lecteurs qui veulent en apprendre plus sur leur hobby, sans avoir à passer des heures à fouiner sur internet sur des forums et autres tutoriels pour trouver une information peut-être erronée.

Ce livre apporte des données vérifiées et bien présentées. C’est un gain de temps considérable et un investissement rentable pour passer au niveau supérieur dans votre hobby préféré et le tout sous une forme très agréable à lire !

Que demande le peuple ?

 

C’est tout pour aujourd’hui, merci de m’avoir lu jusqu’au bout !

 

J’espère que cet article vous aura plu et/ou vous aura été utile.

Si tel est le cas n’hésitez pas à me laisser un petit message en commentaire, les retours sont jours appréciés 😉

Et dites-moi dans les commentaires si vous voulez plus d’articles de testes, critiques et comparatifs comme celui-ci et proposez des choses à analyser !

Pensez à vous abonner à la Newsletter pour ne rien rater des événements marquants de la brasserie et des articles importants du blog !

 

À très bientôt, Schüss !

 

 

— > Retrouvez ce livre et bien d’autres dans la bibliothèque du Brasseur du Vallon ! <–

 

 

Quelques articles pour toi

Quentin - Le Brasseur du Vallon

Après plusieurs années dans le monde du brassage amateur, j’suis devenu pro et j’ai modestement ouvert ma petite micro-brasserie : la Brasserie du Vallon ! :)

J’y brasse des bières artisanales et originales en petites quantités, ainsi que des hydromels subtiles … mes recettes sont sans cesse renouvelées pour plus de surprises et de bons moments de dégustation ;)

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l ‘histoire, c’est par ici :

–> http://brasserieduvallon.fr/la-brasserie-du-vallon/

Après avoir ouvert ma micro-brasserie et partagé mon savoir brassicole pendant presque un an sur le blog de la Brasserie du Vallon, que j’ai décidé de m’organiser un peu mieux et de séparer mes articles.

J’ai donc crée deux autres blogs concernant l’apprentissage du brassage, les techniques de brasseur et les livres de brassage pour le plus grand plaisir des apprentis brasseurs :

–> http://formation-brassage.fr/

–> http://livres-de-brassage.fr/

À très bientôt dans les commentaires ou dans ta boite mail ;)

11 thoughts to “Homebrew Beyond The Basics – résumé et critique”

    1. Oui, c’est dommage en effet, mais c’est une bonne occasion d’améliorer son niveau d’anglais.
      Perso je lis deja beaucoup de blogs anglais sur le brassage entre autre donc ça m’a pas gêné le moins du monde.

      Une chose est sur le jour où ils font un livre aussi bien en français il sera rapidement dans ma bibliothèque 😉

      Sinon, l’article t’as plus ? T’en a pensé quoi ?

        1. Je suis flatté, merci !

          Du coup ça me motive à finir de lire les nombreux livres que j’ai récemment acheté (tous en anglais, dsl) et à faire plein d’autres articles résumé et critique ! 🙂

          Et à part ça, le contenu de l’article en lui-même t’as semblé pertinent ? C’était pas trop long par endroit ? J’ai abordé tous les points importants selon toi ?

          Navré de te harceler à ce point, mais je me pose plein de question alors quand enfin j’ai quelqu’un à qui les poser, j’hésiter pas ! ^^

          En tout cas encore merci pour tes nombreux commentaires fort sympatriques !! 🙂

  1. Re re bonjour, je commence à te spammer sévère! :p

    j’ai acheté le Simard sur les conseils des forums et j’ai été décu, 50% ne s’applique pas a moi car je n’ai jamais brassé des conserves et que je ne compte pas le faire; et un peu comme toi, il m’a manqué une approche exhaustive et empirique sur le fonctionnement des levures, des enzymes …

    Ma question est : comparé au Simard, ca vaut le coup? au dela des recettes et des belles photos?
    Sinon un conseil sur un autre livre qui va bien m’expliquer le fonctionnement et l’apport des différents éléments, avec des tables de conversions etc.?

    1. Re ! Pas de soucis, tu peux me spammer autant que tu veux. Tu as déjà pu voir à quel point je suis bavard dans mes articles systématiquement trop longs, alors quand j’ai l’occasion de parler à quelqu’un c’est la joie 🙂 Et puis vu le nombre de commentaires sur le blog, je suis pas débordé en ce moment, ça vas ^^

      Alors malheureusement (ou heureusement ?) je n’ai jamais lu le livre dont tu parle. D’après ce que j’ai pu voir sur internet, en effet, « Comment faire de la bonne bière chez soi » de Mr.SIMARD est plutôt axé vers les grands débutants découvrant complètement le brassage. Ce n’est pas le cas de Homebrew Beyond the Basics (HBtB), qui vise plutôt les brasseurs initiés et est dédié entièrement au brassage tout-grain ! Et puis, comme tu l’as si bien signalé, HBtB est sacrément plus joli que le livre de Mr.SIMARD. Niveau taille, HBtB ne fait « que » 190 pages, contre 270 pour Simard, mais c’est 190 très bonnes pages je trouve ! Et les pages sont plus grandes dans HBtB, elles font 20cm par 25cm, contre 20cm par 15cm dans l’autre livre.

      Après, comme je l’ai un peu expliqué dans mon article, HBtB n’est pas particulièrement scientifique au sens stricte du terme. Tu n’y apprendra pas le fonctionnement exacte du métabolysme d’une levure de brasseur en phase de reproduction aérobie ou bien comment telle enzyme agis sur tel composé du moût de telle manière en fonction de la concentration de tel autre composé chimique dans l’eau et de la température. Mais par contre, dans les trois pages dédiées à la science du brassage (au sens mélange d’eau et de grains broyés), tu a un condensé des réactions ayant lieu dans le moût et des informations pratiques qui permettent selon moi une parfaite (ou suffisamment parfaite à notre niveau) compréhension de cette partie du processus. De plus les 6 pages qui suivent, dédiées a l’explication et la comparaison des diverses méthodes de brassage (infusion mono ou multi-paliers, décoction, parti-gyle…), apportent vraiment des informations intéressantes. Notre objectif ce n’est pas non plus de devenir des scientifiques du brassage pour pouvoir tout optimiser à l’excès. Ça demande des années d’études ça !

      Après si tu veux en apprendre plus sur les levures par exemple, je ne saurais que te conseiller l’excellent et passionnant livre Yeast de la série Brewing Elements ! Je ferai un article résumé et critique de ce livre dès que j’aurai fini de le lire une seconde fois, mais il est déjà affiché dans ma bibliothèque si jamais 😉 Pour en apprendre plus sur l’eau et son importance en brasserie, il y à aussi Water dans la même collection que Yeast. Je sais qu’il existe aussi deux autres livres sur le houblon et le malt, Hops et Malt, dans cette série, mais je ne les ai pas encore achetés… pas encore 😉 😉 Petit aparté rapidement : les livres dont j’ai parlé ici sont en anglais et il n’existe pas de traduction française a l’heure ou j’écris ces lignes. Toutefois le vocabulaire technique qu’ils contiennent est relativement abordable selon moi, et dans le pire des cas, il y a toujours Google Traduction 😉

      Quoi qu’il en soit, pour en revenir à HBtB et pour répondre simplement à ta question, ce livre est presque exhaustif dans l’analyse des différents aspects du processus et des ingrédients. De plus il regorge de techniques intéressantes (t’as déjà pensé au parti-gyle pour faire une Imperial Stout ET une Porter d’un coup ?) et de bons conseils. Je n’ai trouvé aucune lacune dans Homebrew Beyond the Basics et, si l’anglais ne te fais pas peur, je te conseille vivement cette lecture, que j’ai trouvé non seulement très agréable mais aussi très instructive !

      Voila, une fois n’est pas coutume, j’ai fait un roman… J’espère quand même avoir répondu de manière satisfaisante à ta question 🙂
      En tout cas merci de ta participation dans les commentaires de mon blog, tu as égayé ma terne journée dédié aux cours de statistiques et aux révisions pour mon exam d’ergonomie de demain… D’ailleurs en parlant d’exam, il faut que j’y retourne ! 🙁

      À très bientôt j’espère ! 🙂

      1. ok merci, je vais regarder ca une fois que j’aurai bien saigné le Simard. Les livres thématiques Brewing Element me tentent bien aussi, car la partie recettes m’interessent peu c’est le reste que je recherche, je vais voir, j’ai noté…

        1. Même si la partie recette ne t’intéresse pas en tant que ressource, je trouve qu’elle apporte un point de vue assez moderne sur les recettes de bières. Non seulement HBtB aborde les styles classiques, mais il donne aussi des idées assez novatrices et même parfois totalement expérimentales (notamment dans le dernier chapitre du livre). C’est franchement une bonne source d’inspiration et ça permet d’élargir se culture brassicole, pour ne pas rester enfermé dans les vieux styles, certes délicieux, mais vus et revus !

          Après, la série Brewing Elements est vraiment bien, c’est vrais, en tout cas Water et Yeast, que j’ai déjà en partie lus. L’approche plus scientifique et plus ciblée sur un ingrédient, ses caractéristiques et les techniques qui l’entoure, c’est vraiment très bien foutu. Après il faut vouloir se taper 300 pages sur les levures, 300 pages sur l’eau… Sinon pour Hops, j’ai vu des remarques assez négatives, mais je me ferai mon avis moi-même. Et pour finir, ayant déjà lu quelques extrait d’une version piraté de Malts, ça à l’air franchement bien, donc je vais l’acheter ! D’ailleurs en parlant d’acheter, si jamais tu vas faire tes emplettes sur Amazon, passe par mon lien, ça coûte rien et ça me permet de payer l’hébergement de ce site ! 🙂

          Et quand tu aura fait ton choix et fini tes lectures, n’hésite pas à repasser sur cet article pour donner ton avis sur le livre ! Si tu veux, je pourrais même intégrer tes commentaires à l’article pour nuancer un peu mes propos 😉

          A+ 🙂

N'hésite pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! ;)