Skip to main content

Journal de bord du projet #7 – Encore les douanes !!

Vivement la fin des démarches administratives ! Mais j'ai pes fini d'entendre parler d'eux ... Je devrais faire une déclaration mensuelle et leur payer plein de taxes ! :(
Vivement la fin des démarches administratives ! Mais j’ai pas fini d’entendre parler d’eux … Déclaration et taxes ! 🙁

Salut tout le monde,

 

vous l’avez forcément remarqué, mais après un mois de septembre sans aucun article publié, j’ai enfin réussi à me re-motiver en novembre ! 🙂

Suite à un petit coup de mou et de fatigue, je reviens plein de motivation pour avancer dans mon projet plus rapidement et mieux que jamais !

 

C’est parti pour les derniers rebondissements dans ce projet de création de brasserie aux démarches administratives sans fin et aux péripéties innombrables !

Allez je suis sympa, cet article commence avec une bonne nouvelle 😉

 

 

Lundi 21 novembre 2016 – statut d’entrepositaire agréé : paperasse !

Les choses avancent doucement et j’ai enfin eu la confirmation par courrier que je suis officiellement Entrepositaire Agréé ! 🙂 (J’ai enfin un numéro définitif)

Donc là, pour ceux qui ne savent pas ce qu’implique ce statut : je pourrais techniquement commencer à produire et vendre les premières bières du Vallon !!

 

Sans ce statut d’entrepositaire agréé, en France, vous n’avez pas le droit de produire en tant que professionnel des boissons alcoolisés, or c’est quand même la base pour une brasserie artisanale ! ^^

Pour ceux que ça intéresserai (et qui sont très motivés), tout est détaillé sur le site officiel des douanes : http://www.douane.gouv.fr/articles/a10931-devenir-entrepositaire-agree

 

Malheureusement il y a un mauvais côté à cette bonne nouvelle et c’est, comme le titre le laisse supposer : des formulaires et des déclarations … encore de la paperasse en masse !

Je dois encore faire principalement trois choses :

  • m’inscrire à deux services de télédéclaration en ligne des douanes : GAMMA et CIEL (si vous connaissez, commentez !)
    .
  • remplir une autre une déclaration de production annuelle, pour les bières uniquement, permettant de bénéficier du taux réduit pour les petites brasseries

  • présenter mes modèles de comptabilité matière et de compte de production

 

Le plus compliqué ça sera certainement l’inscription à GAMMA et CIEL, mon interlocuteur des douanes m’a même proposé un rendez-vous pour régler tout ça tellement c’est complexe et long …

Malheureusement je bosse tous les jours de la semaines à Strasbourg (toujours en stage, jusqu’au 15 février !) et les douanes, en bonne administration française, ne sont ouvertes que quand les personnes actives travaillent et ne peuvent par conséquent pas aller aux rendez-vous !

Ça m’agace ce non-service offert par les services publiques !…

Bref, passons à autre chose, ce n’est pas agréable pour vous de m’écouter râler ! ^^

 

À part ça, concernant les démarches et préparatifs administratifs, comme les choses sérieuses commencent très bientôt, j’ai aussi continué certains trucs que j’avais mis en pause pour la micro-entreprise en elle-même.

J’ai donc pris le temps de créer enfin un modèle de facture qui respecte les lois en vigueur en France.
Et j’ai aussi imprimé quelques tableaux vides permettant de tenir un registre des recettes et un registre des achats de l’entreprise individuelle (micro-entreprise).

Ce n’est pas grand chose mais maintenant que c’est fait et bien fait je peux partir sur de bonnes bases dès de début, sereinement ! 🙂

 

 

Ensuite concernant mes achats de matériel : ça prend plus de temps que prévu !

En effet, le virement vers le fournisseur de matériel de brassage en Italie (les connaisseurs auront deviné : Polsinelli) est retardé par Paypal pour des raisons de sécurité et pour faire des vérifications.

Or, tant qu’ils n’ont pas reçu le paiement sur leur compte, ils ne préparent pas la commande, donc ça prends un peu de retard sur mes prévisions.

 

Heureusement ça arrivera avant noël, donc je pourrais brasser pendant ma semaine de vacances 🙂

… Sauf que en attendant j’ai 7kg de houblon dans ma chambre à Steinbach donc le weekend quand j’y suis ça sent super bon et j’ai constamment envie de brasser avec tout ce houblon tout frais !!

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux savent de quoi je parle 😉

 

 

 

Et pour la commande de malt, j’attend une dernière réponse de la part de la malterie avant de confirmer pour de bon la commande.

Il faut trouver un jour pour fixer un rendez-vous, que je puisse récupérer la commande, et il y a une incohérence entre ce qu’une personne de la malterie m’avait annoncé comme frais de ports et ce qu’il y a réellement sur la facture : 30€ de différence tout de même !

 

 

Samedi 26 novembre  2016 – Bientôt livré !! 🙂  (+paperasse … encore)

Les éléments nécessaires au brassage de la première bière de la Brasserie du Vallon s’accumulent, ça fait plaisir !! 🙂

Résumé de la situation matériellement parlant :

  • J’ai 7kg de houblon récolte 2016 à la cave (Cascade, Merkur, Magnum, Golding, Tettnanger, Challenger et Chinook)… ça sent tellement bon !

  • Il y a actuellement 600kg de malt en cours de préparation (dans une commande groupée de 1650kg !!) en Belgique (Malterie du Chateau)
    .
  • J’ai reçu jeudi en provenance d’Espagne un brûleur à gaz géant (Ø45cm – 15,5kW) pour ma cuve de brassage
    .
  • Polsinelli est en attente de recevoir enfin mon virement sur leur compte avant de préparer quoique ce soit (matériel de brassage d’Italie)
    .
  • J’ai demandé des devis pour les étiquettes, les bouteilles et les cartons d’emballage.

 

Ça avance … mais c’est vrais que le coup de Polsinelli je l’ai en travers de la gorge !

Enfin c’est pas de leur faute à eux, c’est PayPal qui déconne sévèrement je trouve !

 

Paiement effectué le 11 Novembre via Paypal (Oui, tout est sur Twitter ! C’est pas pour rien que je vous invite tout le temps à me « Follow » 😉 )

… Mais l’argent à seulement été débité du compte bancaire le 23 Novembre !

 

12 jours d’attente, vous y croyez ?

… Et c’est pas fini !!

 

Polsinelli n’a pas encore reçu l’argent, le virement est « en attente » sur mon compte PayPal depuis 3 jours maintenant !

Sachant qu’il leur faudra encore le temps de préparer ma commande + le temps de livraison, j’aurais certainement reçu les ingrédients avant le matériel de brassage ;(

 

C’est triste je trouve !!

Et je suis désolé pour les gens qui ont participé à la commande groupée chez Polsinelli avec moi, c’est totalement hors de ma volonté toutes ces choses là ! 🙁

 

 

Sinon, concernant les démarches et le blog : j’ai pas pris de pause aujourd’hui !

 

Cette après midi j’ai du passer 5 heures à faire de la paperasse, lire des règlements des douanes et écrire des mails.

Normalement je devrais en avoir fini avec les démarches d’entrepositaire agréé … sauf si j’ai insuffisamment bien rempli certains papiers …

 

Ensuite j’ai encore passé des heures à écrire et paramétrer l’envoi de la seconde newsletter du blog pour mes 18 abonnés 🙂

 

Puis j’ai avancé dans l’écriture de trois de mes prochains articles sur :

Mais ce dernier me prend beaucoup plus de temps que prévu !…

J’suis perfectionniste et bavard à la fois, un cocktail plutôt contre productif !

 

Et pour finir, il est 4H du matin dimanche au moment ou je met à jour ce journal de bord !

Bien remplie la vie d’un micro-brasseur / blogueur !

 

Et malgré ça, je trouve encore le temps de m’instruire en lisant ! (livre très inspirant et très dense techniquement : Water de la série Brewing Elements)

 

Dans les choses qu’il me reste à faire les prochains temps il y a :

  • Réceptionner la livraison de malt, répartir les sacs de 25kg en sachets (5kg et 1kg)
    .
  • Livrer tous ces sachets aux 4 coins de l’Alsace
    .
  • Fabriquer un support en acier pour ma cuve de brassage et mon brûleur
    .
  • Installer tout le matériel à sa place
    .
  • Fabriquer un refroidisseur à contre courant
    .
  • Finaliser le logo et la première étiquette avec ma chérie/graphiste
    .
  • Faire fabriquer les étiquettes et commander des bouteilles
    .
  • BRASSER !!!!!
    .

 

Enfin, je conclurai cet article sur une remarque concernant les auto-entrepreneurs (C’est « Entreprises Individuelles au régime micro-social » qu’il faudrait dire, mais c’est trop long 😉 ).

Si vous avez suivi les journaux de bord du projet au tout début, vers le mois d’avril, vous vous souvenez du SPI qui m’a permis de me rendre compte que j’avais oublié de demander une exonération de taxes : l’ACCRE !

Cette exonération (partielle) des taxes prélevées par le RSI aux micro-entreprises se passe en trois phases : première année maxi exonération, vous payez presque 70% de taxes en moins, seconde année seulement 50% en moins, troisième année 30% en moins et après vous payez plein pot !

 

Je n’ai à l’heure actuelle généré aucun chiffre d’affaire.

Ce qui veut dire que depuis le 23 mai (ma date de début d’activité), je gaspille en quelque sorte l’exonération dont je bénéficie !

 

Là où je voudrais en venir, et c’est là que vous pourriez apprendre quelque chose de mon expérience, c’est que :

 

J’ai perdu énormément de temps dans mes démarches et je n’avais pas une assez bonne stratégie.

Je ne me suis pas consacré à mon projet assez pleinement et je n’ai pas assez demandé d’aide autour de moi (notamment à la CMA et aux autres organismes très à l’écoute des petits projets).

 

Avant de me lancer j’aurais du essayer de voir plus loin, faire un maximum de démarches et me préparer avant de créer mon entreprise pour de bon. Et puis une fois lancé j’aurais du m’accorder du temps sérieusement à 100% consacré au projet !

J’aurais dû faire des demandes de devis bien avant par exemple ! Et me renseigner sur les démarches pour devenir entrepositaire agréé de manière bien plus approfondie !

 

Mes choix ont été ce qu’il ont étés, je n’ai pas avancé bien vite, surtout qu’avec les études et le blog à créer de toutes pièces, j’avais au final assez peu de temps à consacrer pleinement au projet en lui-même …

C’est loin d’être idéal quand on crée une entreprise, même une micro-entreprise !

 

Une chose est sur, je ne referai pas la même chose une seconde fois, quand j’aurais fini mes études et que je me consacrerai encore plus sérieusement au brassage, ça vas être énorme !

Énorme … enfin pas forcément en volume, hein, je compte rester une micro-micro-brasserie, je vous rassure !

 

Allez, il se fait tard, et sur ces belles paroles, il est grand temps de se quitter ! 🙂

A+

 

 

 

Pense aux réseaux sociaux et à la Newsletter pour le rien manquer des rebondissements et des actualités de plus en plus fréquentes et croustillantes de la Brasserie du Vallon !! 😉

 

La suite du projet :

Journal de bord du projet #8 – Bientôt le tout premier brassin ! 😉

 

 

[Mise à jour finale le 27 novembre 2016 – La suite dans un prochain article]

Quelques articles pour toi

Quentin - Le Brasseur du Vallon

Après plusieurs années dans le monde du brassage amateur, j'suis devenu pro et j'ai modestement ouvert ma petite micro-brasserie : la Brasserie du Vallon ! :)J'y brasse des bières artisanales et originales en petites quantités, ainsi que des hydromels subtiles ... mes recettes sont sans cesse renouvelées pour plus de surprises et de bons moments de dégustation ;)Pour ceux qui ne connaissent pas encore l 'histoire, c'est par ici :--> http://brasserieduvallon.fr/la-brasserie-du-vallon/Après avoir ouvert ma micro-brasserie et partagé mon savoir brassicole pendant presque un an sur le blog de la Brasserie du Vallon, que j'ai décidé de m'organiser un peu mieux et de séparer mes articles.J'ai donc crée deux autres blogs concernant l'apprentissage du brassage, les techniques de brasseur et les livres de brassage pour le plus grand plaisir des apprentis brasseurs :--> http://formation-brassage.fr/--> http://livres-de-brassage.fr/À très bientôt dans les commentaires ou dans ta boite mail ;)

4 thoughts to “Journal de bord du projet #7 – Encore les douanes !!”

  1. Salut !! On est au tout début de notre projet de micro-brasserie et t’es périples nous aident beaucoup. Merci pour tous tes retours ! C’est hyper sympa de prendre ce temps! La démarche est plus claire.
    Dans ton article, tu parles de la déclaration de production annuelle qui permet de bénéficier d’un taux réduit pour les petites brasserie. Je ne comprends pas trop … Est ce que tu donner un peu plus d’explication stp ?

    1. Salut Élo !

      Super, toi aussi tu te lance dans l’aventure ?
      C’est quoi l’projet, tu es où ? Tu prévois de faire quel volume ?… Raconte un peu ton projet, ça m’intéresse 🙂

      Concernant mes périples, regarde un peu les journaux de bord suivants, j’ai avancé : la première bière est enfin en fermenteur (je suis entrain de mettre à jour le Journal de Bord du Projet #9)

      Concernant la déclaration que j’ai du effectuer, c’est ma douanière qui l’a exigé. Vois avec ton service des contributions indirectes. Peut-être que dans ta région ils se prennent pas la tête avec ce document plutôt inutile !

      En fait c’est une simple feuille avec un tableau et différentes catégories dans lesquelles j’ai du écrire ce que je pensait produire en 2017. À notre niveau c’est un peu trivial de remplir ce document puisqu’on produira jamais les dizaines de milliers d’hectolitres qui nous priveraient du statut de petit brasseur indépendant ! Mais la procédure c’est la procédure ^^

  2. Salut Quentin ! Super, ça avance !

    Le houblon tu l’as pris à la malterie du château ? Ils l’indiquaient que c’était du houblon 2016 ?
    C’est top ça.

    On y réfléchi avec un pote à faire comme toi une micro-brasserie (100L) en complément de nos deux jobs, on va y réfléchir à deux fois avant de se lancer.

    Je pense qu’on va plutôt faire un local propre dédié à la bière car pour l’instant c’est pas le cas et on se lancera peut être en 2017 pour 2018 ! Ce sera l’occasion de se faire vraiment la main en amateur.
    En tout cas j’hésiterai pas à revenir vers toi en cas de questions 🙂

    On a créé une page Facebook pour suivre nos aventures :
    https://www.facebook.com/brasserieBarriqueAPattes/

    Bravo et bonne continuation !

    Julien

    1. Bon courage avec vos démarches ! Vous allez voir, ça prend des heures … Des dizaines, voir même des centaines ! ^^

      Concernant mon houblon, je l’ai fait venir d’un producteur belge directement. La malterie du château ils vident leurs stocks de la récolte 2015… D’après ce qu’ils m’ont eux-même dit, ils ne vendront la récolte de houblon 2016 qu’en février 2017 au plus tot !

      Je reste à ton (votre) entière disposition pour toutes les questions que tu veux ! J’ai d’ailleurs prévu de faire des articles tout spécialement pour répondre aux questions de mes chères lecteurs ! J’en parle dans mon article « Un nouveau style d’article, tout spécialement pour toi ! », que tu as peut-être déjà lu d’ailleurs 🙂

      http://brasserieduvallon.fr/nouveau-style-article-specialement-pour-toi/

      A+

N'hésite pas à laisser un petit mot, ça fait toujours plaisir ! ;)