Crackers aux drêches – Ma recette et mes expériences

3 février 2019
Échantillons de crackers aux drêches de bière blanche, graines et épices...

Échantillons de crackers aux drêches de bière blanche, graines et épices…

Salut les brasseurs !

Allez, ça fait de nouveau assez longtemps que j’ai rien publié et là j’ai un super truc à partager, aussi beau que bon 🥖🥨👌 😉

 

Devinez qui a fait plein d’expériences dans sa cuisine ? C’était du travail de tester 10 recettes, mais ça valait le coup !!

Des drêches (de bière blanche) bien mises en valeur : graines de courges, de lin, sésame, ail, poivre, cumin noir, levures à bière, pignons de pin, chanvre … 🥜🧀🌰🍅🍞   🤔

 

Bref, si t’es brasseur, arrête de jeter tes drêches et viens lire ça !!

Avec 10 minutes de travail vous aurez des super gâteau apéro bien meilleur que les bretzels ou cacahuètes en sachet plastique.

📜 🙂 🐿

La recette des crackers aux drêches :

photo de drêches de bière blonde - fûmée chaleur - brassage artisanal - céréales malt

Drêches de bière blonde fumantes – Crédit Photo : Benjamin Schmidt (Studio 415)

+ 250g de drêches pas trop humides (bière blanche et ambrée j’ai testé c’est très bon, bière brune pas encore testé)

+ entre 150 et 300g de farine de ton choix (l’épeautre complet c’est ce qui marche le mieux pour moi car elle colle très bien et a bon gout)

+ un peu d’eau tiède jusqu’à ce que la texture soit bien, mais sans que ça colle trop au bol ! Attention, très peu d’eau suffit, surtout avec des drêches humides.

+ de la poudre à lever ou des levures à bière pour faire gonfler (prévoir un temps de repos avant cuisson alors)

+ graines ou épices de ton choix : hésite pas et met-y la dose ! Le sésame, le lin, le seigle, les pignons de pin, la courge, les graines de chanvre … franchement y a pas de limites et pour les épices pareil 😉

+ 5g de sel + saupoudrage de sel assez généreux avant cuisson

+ 4 cuillères à soupe d’huile de ton choix + badigeonnage très léger avant cuisson surtout pas trop sinon ça cuit mal et c’est écœurant je trouve

🌾🥨🍻

Les meilleure variantes à mon goût c’est :

1. Aux graines de chanvre parce qu’ils sont parfaitement croustillant malgré l’épaisseur (~2,5mm) et un petit gout de noisette vraiment sympa

2. Tout simple juste 60% drêches 40% farine d’épeautre complète, étalé ultra fin (1mm), parce qu’ils ont un gout grillé et une finesse parfaite on peut en manger des tonnes

3. Au poivre et levure à bière (flocons de levure que tu trouve en vrac dans certains magasins BIO) malgré la texture pas géniale car trop compact (ajouter poudre à lever et faire + fin) le gout est formidable

4. À la figue séchée, parce que sucré c’est vraiment un délice ! (mais à étaler bien fin aussi sinon ça durcit trop)… On m’a dit qu’au chocolat ou dans des cookies c’est excellent aussi 🙂

 

🔥🔥🔥

Comment les cuir à la perfection ?

Il faut pas hésiter à les laisser cuir longtemps pour bien les sécher sinon ils durcissent ensuite et croustillent peu, ou deviennent trop durs.

Il faut être attentif à ça notamment si tu fais des gressins (les baguettes) qui sont épais Ø5mm ou plus, sinon c’est mou, et ça ressemble + a du pain mal cuit qu’à des gâteaux apéro !

 

Perso j’ai fait entre 15 et 25 minutes à 180°C chaleur normale (haut et bas).

J’aurais du faire chaleur tournante pour + d’homogénéité et surtout faire attention à l’épaisseur homogène lors de l’étalage, sinon ça crame par endroit alors que c’est encore mou ailleurs …

 

Gressins au sésame et crackers aux drêches de bière blanche graines et épices Brasserie du Vallon

Gressins au sésame et crackers aux drêches de bière blanche + graines et épices

 

Bon, pour conclure, attendez-vous à en revoir pas mal les prochains temps et puis surtout à en déguster sur les festivals et autres fêtes où j’aurais mon stand (en plus de l’hydromel …)

Et bon appétit bien sûr 😉

 

🍻🌿🍻🌾🍻

 

Ah ! D’ailleurs, tant que j’y suis … j’serai rarement seul sur les (nombreux) événements en 2019 :

 

J’vous prépare une petite colab brassicole de longue durée et encore secrète … 🤫

(Oui, oui, en plus de mes colab avec L’aubièregiste à Thann et MicroBrasserie & Compagnie à Belfort 🤐)

 

Alors suivez bien les réseaux sociaux parce que les (bonnes) nouvelles vont pleuvoir au printemps !

MISE À JOUR août 2019, voici la fameuse collaboration dont je parlais : 

Brasserie Blüeme – Une brasseuse indépendante & talentueuse

 

🍻🌿🍻🌾🍻

 

Envie de partager ?
  • Nicolas Lemaire dit :

    salut,je parcours pas mal ton blog qui est une mine d’or pour moi^^.
    je suis sur un projet de microbrasserie également ,enfin on partagerais le même local avec un autre brasseur…enfin bref.
    tes recettes sont super sympa j’ai eu l’occasion d’essayer ,je suis pâtissier de métier ,et j’aimerais également vendre quelque production issu des drêches dans mon activiter ,vu que ce n’est pas la priorité pour le moment je n’est pas encore fait de recherche.
    aurais tu une idée sur les procédure a suivre pour pouvoir vendre ces produit dans ma microbrasserie ?
    car je suppose qu’il faudra un labo par exemple,mais ces surtout du point de vus administratif que je me pose des questions ^^

    • Salut Nicolas,

      merci pour ton commentaire, ça me va droit au coeur !
      Si mon blog est une mine d’or en l’état actuel, que serait-t-il si je prenais le temps de le mettre à jour ! Il faut vraiment que je me motive, merci d’y participer 🙂

      Concernant l’utilisation des drêches comme ingrédient pour l’agroalimentaire, il faut être prêt à faire quelques démarches et respecter quelques normes, oui … déjà les brasseurs qui donnent leurs drêches aux éleveurs sont obligé d’avoir des certifications alors pour l’alimentation humaine directe, j’imagine même pas la galère !

      Je te conseille d’entrer en contact avec les parisiens qui font ça en collab’ avec la brasserie de l’être.
      Et sinon, ce que tu pourrais faire tout simplement pour éviter les galères niveau normes sanitaires dans ta brasserie, c’est faire appel à un boulanger qui te mettrais à disposition son équipement ou qui serait prestataire pour toi. Brasseur et boulanger sont deux métiers à part entière, chacun sa spécialité 😉 (et je dis pas ça parce que tu manquerai de compétence, il semble que non, mais aura-tu vraiment le temps de faire brasseur, vendeur, acheteur, logisticien, publicitaire, comptable et boulanger en plus ? On est tous des entrepreneurs très occupés, il faut aussi savoir déléguer parfois quand c’est nécessaire)

      Enfin bref, je suis curieux de suivre un peu ton projet, hésite pas à revenir en parler ici ou par mail quand ça aura un peu avancé
      On a besoin de plus de gens motivés comme toi pour mettre en place des filières de revalorisation des « déchets » !

      Merci et bonne journée à toi 🙂

  • >