Petit guide complet sur l’Hydromel – Faire ses premières expériences de fermentation chez-soi

Analyse de la qualité des hydromels artisanaux de la Brasserie du Vallon

Salut, ami curieux ! 

Comme on me pose souvent la question : « Comment se lancer dans la fabrication d’hydromel ?«  je me suis dit qu’il était grand temps de faire cet article résumé avec toutes les infos.

Dans ce court article je liste tout ce qu’il y a à savoir techniquement en termes simples, et tout le matériel que je recommande pour ses premières expériences faciles d’hydromel maison.

Ma recette permet de faire en peu de temps 4L d’hydromel sec (ou demi-sec), en 2H au total et avec environ 50€ de matériel et ingrédients. C’est parti !

 

Pour commencer : la recette ! (simplissime ?)

C’est facile, pour environ 4L d’hydromel il suffit de faire bouillir ~3L d’eau (non-chlorée !), puis d’y ajouter ~1kg de miel (artisanal ?) et de laisser refroidir avant de mettre dans la bonbonne propre et désinfectée. On y ajoutera ~3g de levure.

Pour désinfecter la bonbonne, comme c’est du verre fragile, pas possible de l’ébouillanter comme j’aime faire avec mes cuves en inox, mais on peut simplement utiliser un alcool fort ou un produit de désinfection « chimique » vendu dans les boutiques pour brasseurs.

Une fois le jus sucré tiède (le moût) mis dans la bonbonne, on prend une mesure de densité et on décide avec quelle quantité d’eau froide on veut diluer (ou pas) pour obtenir précisément le taux de sucre initial visé.

Le taux de sucre initial (la densité) déterminera ensuite le taux d’alcool potentiel en fonction de la levure choisie. Certaines levures (celles à champagne notamment) font un peu plus d’alcool que d’autres avec une densité initiale égale. 

Et chaque miel a une « fermentabilité » légèrement différente, donc seul l’expérience permet d’avoir un calcul très précis. J’explique le calcul de l’alcool plus bas.

 

Choisir sa levure : le choix crucial !

Pesée de la levure à vin Vinoferm Brewferm Doux 1g pour 3L d'hydromel artisanal

Et pour les levures j’utilise depuis quelques années maintenant les levures à vin de la marque Vinoferm (Bioferm) suite à quelques petites expériences qui m’ont satisfait. Les souches « Rouge » et « Champ » notamment, mais les autres sont aussi intéressantes  : levures BIOFERM sur Amazon

À une époque, j’utilisais aussi cette levure M-05 avec pas mal de succès : levure M-05 sur Amazon. Mais elle a un goût de levure un peu plus présent, ça fait un peu brut je trouvais, c’était moins à mon goût, je préférais la finesse des levures à vin. Mais c’est une question de goûts, ça peut être intéressant de comparer les deux 😉

Je ne recommande pas la levure à bière, qui a trop de goût à mon avis, et qui n’est pas très adaptée à survivre aux taux d’alcool de l’hydromel.

Et surtout, il faut éviter la levure de boulanger je pense, qui est la pire de toutes. Elle n’est vraiment pas adaptée, donne un goût déséquilibré, ne tient pas l’alcool et clarifie très mal !

Certains utilisent aussi simplement les levures présentent naturellement dans le miel, mais moi je préfère les tuer (ou les affaiblir) lors du mélange avec l’eau bouillante au début.
Utiliser les levures « sauvages » naturelles du miel c’est prendre le risque d’avoir un hydromel qui fini acide, ou qui ne fermente pas ! Et le goût est aussi plus aléatoire… mais il faut être curieux et tester une fois au moins !

On a notre moût, on a choisi notre levure, il est grand temps de mélanger tout ça dans notre cuve de fermentation.

 

Cuves de fermentation, seaux, dame-jeanne…

Mon nouveau fût en chataigner, du miel et des hydromels artisanaux - La Brasserie du VallonPour les expériences d’hydromel je recommande de commencer avec des petites bonbonnes en verre de 4 ou 5L dans ce genre : https://www.saveur-biere.com/fr/dames-jeannes/3950-dame-jeanne-5l-avec-poignee.html

Il existe aussi des cuves en inox plutôt pratiques et facile à nettoyer et stériliser, mais elles sont souvent un peu grosses pour débuter les tests d’hydromel je trouve : Cuve de fermentation inox 25L Klarstein sur Amazon ou https://www.polsinelli.it/fusto-fermentatore-inox-30-l-P1446.htm

(On peut seulement les remplir à moitié environ, sans trop de problèmes, mais il ne faudrait pas faire 5L dans une cuve de 25L, il y aurait trop de risques d’oxydation !)

Je n’aime pas trop les seaux plastique parce que la fermentation de l’hydromel peut durer longtemps, et que je n’ai pas confiance dans ce matériau… mais ils ont l’avantage de ne pas être cher ! Chacun jugera.

 

L’équipement de « brassage » et embouteillage d’hydromel :

Mesure de la densité initiale de mon moût pour bière sans alcool 1.0250 au densimètre et 1.0245 au réfractomètre

Ensuite pour l’équipement, à part une casserole assez grande et une spatule en inox ou en plastique (pas en bois !!) il faut juste avoir un densimètre dans ce genre, avec une éprouvette de la bonne taille : https://www.saveur-biere.com/fr/outils-de-mesure/31939-densimetre-17-8-cm.html

Ou alors un réfractomètre… mais c’est moins précis, et surtout ça ne permet pas de mesurer le taux de sucre pendant la fermentation car l’alcool faussera très largement la mesure !

Néanmoins un réfractomètre c’est bien pratique pour mesurer le taux de sucre facilement avant fermentation, c’est ce que j’utilise toujours : réfractomètre pour bière et vin sur Amazon

 

Pour la mise en bouteille, il faut essayer de remplir des bouteilles propres et désinfectées, en minimisant l’oxydation, et en essayant de pas transférer trop de dépôt de levures dedans.

Pour ça, ce genre de syphon/pompe est pas trop mal : petit transvaseur automatique sur Amazon

Fourni avec un clip pour le fixer au bord de la cuve ou de la bonbonne, et avec une tige de remplissage pour pouvoir remplir les bouteilles facilement sans renverser à côté !

Pour fermer les bouteilles je recommande des bouchons mécaniques réutilisables (style bouteilles de bière Fischer) ou des capsules à bière.
Mais pour des premiers tests je recommande d’éviter les bouchons liège qui n’apportent rien au goût, sont chères et compliqués à mettre en place.
En fait les bouchons en liège risquent même de nuire à la qualité du produit sur le long terme si on utilise des bouchons bas de gamme.

 

Calculer le taux d’alcool de son hydromel maison :

dégustation d'hydromel artisanal miel de fleur et miellat d'érable soleil couchant

Pour les calculs d’alcool c’est très simple, on a mesuré la densité initiale pendant la dilution du miel à l’eau. Idéalement il faut prendre toutes ses mesures quand la température du moût est tombée à ~20°C car la chaleur fait baisser la mesure de plusieurs « points » de densité. Le réfractomètre à l’avantage d’être moins sensible à ce problème que le densimètre, puisqu’il n’a besoin que d’une ou deux gouttes de moût, qui refroidissent donc presque instantanément.

Personnellement je cherche toujours à être entre 1.065 et 1.074 avant fermentation pour avoir un hydromel sec qui finira à moins de 10%alc. Je trouve qu’au dessus de ~9%alc, la puissance de l’alcool vient en réalité cacher les saveurs subtiles du miel ! 

Admettons que ta densité initiale (DI) soit 1.074 pour l’exemple. La fermentation va se passer, et le taux de sucre va baisser pendant environ un mois.

Une fois que ton hydromel sera bien clarifié et qu’il n’y aura plus aucune bulle qui remonte, il sera certainement terminé. Il faudra alors prendre une première mesure de densité pour voir où il en est réellement.

Une semaine après la première mesure, on reprend une seconde mesure de densité à température égale. Si la densité n’a pas baissé entre ces deux mesures alors c’est très certainement prêt à embouteiller !

Pour l’exemple disons que l’hydromel fini à une densité finale (DF) stable de 1.004. C’est plutôt sec, mais pas le plus sec possible ! l’hydromel peut descendre en dessous de 1.000 pendant la fermentation.

Le taux d’alcool sera alors de DI – DF / 7.6 =  ( 74 – 4 ) / 7.6 = 9.2%alc.

Et si comme moi tu rajoute un petit sirop de sucre (5g/L) à l’embouteillage pour rendre l’hydromel pétillant (facultatif : méthode de resucrage pour refermentation en bouteille, comme pour la bière) alors ajoute environ +0.2%alc à ton calcul.

 

Fermentation bloquée ?

Avec ma recette, si lors de la mesure de la densité finale tu es au-dessus de 1.015, c’est qu’il y a certainement un soucis et que la fermentation n’est pas finie !

Attention, l’absence de bulles visibles ou la clarté de l’hydromel n’est pas un indicateur fiable pour savoir si la fermentation est terminée. Si tu embouteilles trop tôt, tes bouteilles pourraient refermenter et finir par exploser ! Attention aux grenades à fragmentation… ça serait dommage de s’éborgner 

Pour éviter ces problèmes, je conseille de garder ta bonbonne dans une pièce ni trop chaude ni trop froide. Autour de 20°C c’est pas mal. Je préfère les températures à peine plus fraiches, autour de 18°C, pour des saveurs plus légères et équilibrées… mais la fermentation est alors plus longue ! Il faut choisir…

Tu peux aussi avoir des soucis de fermentation si tu n’as pas mis assez de levure, si tu l’as tuée parce que le moût était trop chaud, si ton eau est chlorée… Donc attention à la température et à la qualité de tes ingrédients. Et pour la quantité de levure je recommande d’en mettre 2× plus que préconisé sur la notice des sachets !

 

Hydromels liquoreux ou forts, sulfites, clarifiants et nutriments…

Il faut savoir que, sans ajouter de nutriments et de correcteurs d’acidité, c’est difficile de faire une hydromel à plus de 10%alc et qui sente pas mauvais l’alcool et le dissolvant chimique.

J’ai déjà fait des tests en ajoutant un peu de jus d’orange et/ou du moût de bière comme nutriment, ça fonctionne bien. Pour les clarifiants « naturels », une infusion de thé noir semble être efficace (grâce à ses nombreux tanins). Mais la solution la plus simple reste encore la patience et le froid ! Je garde mon hydromel au frigo à 2°C pendant une semaine avant embouteillage, ça clarifie très bien 😉

Et je rappelle qu’il est compliqué (impossible ?) de faire un hydromel doux ou liquoreux sans y ajouter de sulfites et/ou sans le pasteuriser… mais bref, si vous parlez anglais, ce livre devrait t’éclairer :

https://livres-de-brassage.fr/avis-sur-complete-guide-to-making-mead

 

Et voila, je crois que j’ai tout dit ! En espérant que ma réponse soit suffisamment complète, claire et concise. 

N’hésite pas à laisser un commentaire si tu as une question ou si cet article t’a été utile 🙂 

 

Bon courage pour tes expériences !

En direct sur Twitch, FAQ brassage et apéro discussion ! Avec Louis de La Caisse à Outils (+ rediffusion Youtube)

Après le succès du premier apéro-interview live avec Louis, et vu le nombre de questions qui fusaient sans cesse, on a décidé dans ce second épisode de vous faire une FAQ au sujet du brassage (amateur et pro) !
 
Y a même Fitz le Brasseur qui est venu nous dire salut, en direct du Québec 😀 
Et deux autres brasseurs qui sont aussi passés raconter leur histoire et leur point de vue.
 
C’était vraiment sympa de pouvoir échanger entre passionnés pourtant si éloignés géographiquement !
 
 
Merci à Louis de La Caisse à Outils d’avoir organisé ce sympathique événement virtuel, à cette époque de pandémie où on manque tant de lien social !
Merci aussi à tous ceux qui ont participé au live, et désolé à tous ceux dont les questions sont restées sans réponses… On se retrouve très bientôt pour la suite 😉
 
Pour les curieux, le précédent épisode est aussi disponible sur les plateformes de vidéo habituelles
 
Et si ce genre de contenu t’intéresse, tu peux aller fouiller parmi les quelques podcasts, vidéos et direct live que j’ai recensé sur le blog

Mes deux livres de brassage préférés – techniques utiles et inspiration profondes ;)


Clique sur les images pour voir les excellents commentaires sur amazon.fr

Aujourd’hui je sors un peu de mes articles classiques et j’écris un petit article sans chichis à propos d’une chose qui me tiens vraiment à coeur ! 
(+ une petite discussion à la fin pour mes lecteurs bavards que j’aime tant 🙂 )

 

Aujourd’hui ça me fait plaisir de partager avec toi les deux meilleurs livres de brassage de ma bibliothèque de brassage ! Ce sont les livres qui m’ont le plus apporté de plaisir à la lecture, d’inspiration et de techniques de brassage utiles ! Oui, tout ça à la fois !

 

Allez, pas de suspens, les deux livres que j’ai le plus apprécié lire en 2017 et qui m’ont le plus apporté de valeur sont sans surprise ceux dont la couverture flotte à droite de ce texte, j’ai nommé : Yeast et American Sour Beer  ! 🙂

(Deux livres de Brewers Publication, un hasard ? Je ne pense pas !)

 

Lire la suite

Dégustation d’hydromels artisanaux- On savoure mes expériences entre amis !

Verres à vin et bouteilles - image d'illustration dégustation d'hydromel

Verres à vin et bouteilles pleines, on est prêt pour la dégustation d’hydromel ! 😉

Salut l’ami !

 

J’ai brassé plusieurs hydromels artisanaux et il est maintenant temps de goûter le fruits de mon dur labeur … bon OK, faire de l’hydromel c’est pas aussi compliqué et fastidieux que faire de la bière, certes. En fait c’est surtout de la patience et de la technique, mais la récompense vaut vraiment les mois d’attente !

 

Enfin bref, si tu veux en savoir plus sur comment je fabriquer de l’hydromel, tu trouvera un bon début de réponse sur ce blog 😉
J’explique la méthode de fabrication d’hydromel ici notamment → Le tout premier hydromel de la Brasserie du Vallon !!

 

Et si tu es là pour découvrir comment ces premières expériences ont tournées après quelques mois de vieillissement en bouteille, alors c’est parti pour la dégustation d’hydromel !

robes troubles et couleurs variées dégustation d'hydromels artisanaux faits en Alsace par la Brasserie du Vallon

De belles robes et des saveurs très variés pour ces hydromels artisanaux expérimentaux

Lire la suite

Fiche de brassage – Idéale pour brasser facile, brasser mieux et apprendre plus vite !

Illustration paquet cadeau à ruban rouge fiche de brassage gratuite pour brasseurs motivésHey salut l’brasseur !

 

J’ai un cadeau pour toi ! 

Oui, oui, tu as bien lu, un cadeau ! Gratuit, sans arnaque et très utile 😉

 

 

Tu connais une des meilleures manières de t’améliorer dans tous les aspects du brassage ?

 

J’en ai une pour toi, c’est super simple :

   →    Prends des notes pour te souvenir de ce qui fonctionne bien et apprendre de tes erreurs !

 

Oui, je t’avais prévenu, c’est pas révolutionnaire, mais attends encore un peu, j’ai une surprise pour toi !

Fiche de brassage brasserie du vallon apperçu page ingrédients et informations sur la bière

Aperçu de la page « ingrédients et informations » (ancienne version)
Télécharges la fiche en HD sur cette page !

Tu en veux plus ? OK ! 😉

 

 

Tu connais une méthode sans prise de tête pour rendre toutes les bières que tu brasses meilleures ? 

Lire la suite

Quelle forme de houblon utiliser ? Pellets, cônes, extrait ?…

Banière lianne de houblon fineSalut les brasseurs !

 

Dans la suite de mes articles sur le houblon j’ai décidé d’en faire un autre pour aborder un point encore non éclairci…

 

Voici donc un petit résumé des différentes formes de houblon aujourd’hui disponibles sur le marché pour les brasseurs amateurs comme pour les brasseurs pro ! 🙂

Dans cet article je présenterai les trois principales formes disponibles puis je parlerai des avantages et des inconvénients des houblons en pellets, des houblons en cônes et de l’extrait de houblon.

 

Cet article contiens donc trois grandes parties :

  1.  Quelles sont les formes de houblon existantes ?
  2.  Les cônes sont-ils vraiment meilleurs que les pellets ?
  3.  Qu’en est-il de l’extrait liquide de houblon ?

Lire la suite

Comment créer un blog de brassage – Question de la semaine n°6

Vignette articles question de la semaineSalut l’ami 🙂

 

Me re-voilà après un peu d’absence ces dernières semaines sur le blog … Mon stage d’ingénieur en industrie touche à sa fin et du coup j’ai plein des projets à finir et surtout un gros dossier à rendre.

Donc j’ai peu de temps à consacrer au blog en ce moment ;(

Heureusement ce weekend j’ai quand même trouvé le temps de réaliser le brassin inauguratif de ma micro-brasserie ! 🙂

 

Mais ce n’est pas le sujet de cet article, je dérive !

Dans cet article « Question de la semaine » je réponds à une question que tout le monde me pose quand je leur dis que j’ai créé des blogs dédiés au brassage et à ma micro-brasserie artisanale :

« Comment qu’on fait ça ? » 😛

 

Je pensait que c’était simple et évident, et que tout le monde se doutait bien comment créer un blog, mais il semblerait que non finalement, donc voici ma modeste contribution pour combler ce vide !Lire la suite

5 astuces de brassage – brasser facile, rapide et moins cher !

Page de garde du livre de brassage amateur Faire sa Bière Maison

Aujourd’hui on parle technique, enfin, plutôt astuces de brassage en fait !

Je fait ici une liste non exhaustive de mes meilleurs astuces pour brasser plus facilement.

 

Certaines vont te surprendre, voir te choquer peut-être ? Alors attention ! 😉

 

Dès mes débuts dans ce formidable hobby qu’est le brassage amateur de bière, j’ai tout de suite trouvé certaines étapes très longues et fastidieuses.

Aujourd’hui je remet donc en question avec toi ces techniques qu’on à tous appris sans jamais les critiquer … À tord !

(MISE À JOUR : il y a maintenant plus que 5 conseils dans cet article 😉 )

Lire la suite

Où acheter du houblon pas cher et bon ? – Question de la semaine n°5

Vignette articles question de la semaineAh le houblon, star de la bière !

 

De bons fournisseurs pour une bonne qualité et de bons prix, le rêve de tous les brasseurs…

 

 

Comme d’hab, grâce à la participation régulière et motivée de mes lecteurs adorés, je continue en ce début d’année 2017 mon défi hebdomadaire : un article par semaine répondant à toutes les questions que je reçois ! (et il y en a beaucoup ces dernier temps)

Tous ces articles t’attendent bien rangés dans la catégorie « Question de la semaine » 🙂Lire la suite

Créer une recette de bière : les bases

31 décembre 2016

Banière série d'articles tutoriel création de recette de bière - Brew it Yourself

Créer une recette de bière, voilà bien un préalable au brassage sur lequel de nombreux amateurs de tous les niveaux buttent !

 

Salut l’brasseur ! 🙂

Aujourd’hui, prépare-toi à lire pas mal, parce que je me lance avec motivation dans un grand projet pour tenter de combler à ma manière un vide auquel j’ai été confronté à mes débuts en tant que brasseur (amateur), en 2013.

Je n’avais trouvé nulle part un tutoriel satisfaisant, organisé et progressif, axé sur la création de recettes de bières !

 

Voici donc après des années d’apprentissage et de réflexion ma modeste contribution, qui, je l’espère, saura te guider ou te faire progresser vers la recette de bière idéale, vers le breuvage de tous tes fantasmes, vers le saint Graal ou plutôt vers la sainte pinte ! 😉

 

Ce tutoriel sans prétention est destiné principalement aux brasseurs amateurs de tous rangs.

Il devrait apporter quelques éléments intéressants aux confirmés et être un guide rassurant pour les débutants !Lire la suite

Comment créer une micro-brasserie artisanale ? – Question de la semaine n°4

Salut l’ami, viens par ici, j’suis sur que toi aussi tu t’es déjà posé cette question !

 

Et oui, ça fait déjà 7 jours depuis le dernier article de la série.

Je sais pas pour vous, mais perso avec les fêtes je n’ai pas vu le temps passer.

 

Aujourd’hui je remercie Brico45, un de mes plus assidus et actifs lecteurs, pour sa question à la fois très intéressante et plutôt complexe !

 

Je suis heureux, grâce à votre participations régulières je peux continuer mon défi hebdomadaire : rédiger un article par semaine pour répondre à toutes les questions que je reçois !

Tous ces articles t’attendent bien rangés dans la catégorie « Question de la semaine » 🙂Lire la suite

Le tout premier hydromel de la Brasserie du Vallon !!

Aujourd’hui est un grand jour, j’ai lancé la fermentation du tout premier hydromel artisanal de la Brasserie du Vallon !

 

Comme il faut s’y prendre longtemps en avance j’ai décidé de me lancer aujourd’hui dans la fabrication de ce premier hydromel pour pouvoir le déguster sur ma terrasse cet été 😉

Si il est aussi réussi que mon dernier essai en tant qu’amateur, ça promet !

 

Lire la suite

Un nouveau style d’article spécialement pour toi ! ;)

Salut à toi !

 

Comme je l’ai dit dans la seconde Newsletter du blog de la Brasserie du Vallon, qui est arrivé fin novembre dans les boites mail de mes très chers abonnés, j’ai décidé de créer un nouveau style d’article, tout spécialement pour vous mes lecteurs curieux et impliqués ! 😉

 

Je t’ai laissé mijoter bien trop longtemps déjà, je vais te délivrer de ta curiosité exacerbée et t’expliquer un peu ce nouveau concept mystérieux, voici enfin mon annonce sensationnelle ! Lire la suite

Tout savoir sur le houblon !

27 novembre 2016
les-cones-de-houblon-se-presentent-sous-diverses-tailles-et-formes

Le houblon est une plante complexe et passionnante ! Les cônes de houblon se présentent sous diverses tailles et formes, leurs odeurs sont toutes différentes, leurs saveurs aussi …

Après le teasing que j’ai fait dans le dernier journal de bord du jardin de la saison 2016, voici l’article tant attendu pour tout savoir sur le houblon !

 

Venez compléter vos connaissances au sujet de cette sublime création de la nature qu’est le houblon !

 

Une fois n’est pas coutume on risque de se retrouver avec un article de 3000 mots, et je m’en excuse d’avance ! 😀

On ne perd pas les bonnes habitudes !

Mais que voulez-vous, je veux être complet et partager un max de ce que je connais avec vous, mes très cher lecteurs 🙂

 

 

Assez causé, entrons tout de suite dans le vif du sujet.

Let’s go !
Lire la suite

Ma première récolte de houblon ! (sauvage & cultivé)

 

 

La saison estivale touche à sa fin, les feuilles virent doucement au orange et le brouillard s’installe…

 

A cette période, les houblonnières regorgent de magnifiques lianes pleines à craquer de cônes de houblon odorants et débordant de lupuline bien dorée.

Il vas falloir s’activer : c’est le moment de la récolte du houblon !

 

 

Voici en détail ma première récolte de houblon !
(et un petit résumé de la fin de saison dans le jardin)

 

Allez hop, c’est parti ! Lire la suite

Levures sauvages – capture, culture et utilisation en brasserie

Illustration Levures

Le curieux, passionnant et complexe monde des levures sauvages …

Bonjour tout le monde, vous pensiez vous y connaître en levures de brasseur et en fermentation ?

 

Alors venez remettre en cause vos acquis avec moi, on va s’intéresser aux levures sauvages ! 😉

 

 

Dans ce tout premier article d’une longue série d’expériences sur les levures sauvages, je vous fait cette petite introduction sur les techniques de bases liées à ces organismes unicellulaires passionnants que sont les levures sauvages.

 

Cet article se destine aux brasseurs amateurs avides d’expériences nouvelles. Attention on sort de notre zone de confort et on tente tout !

 

C’est parti !Lire la suite

Le stage de préparation a l’installation (SPI)

Futur artisan ou simplement créateur d’entreprise soucieux de bien faire ?

Viens par là, j’ai un truc super important à te présenter !

 

Suite à la fin de mon tout récent Stage de Préparation à l’Installation, le fameux SPI, je reviens pour vous faire un petit article pour compléter les remarques faites dans le journal de bord du projet #2 et vous faire part de mes impressions.

Dans cet article je vous ferai donc un résumé complet de la formation, suivi de mes remarques et critiques et conclu par une réponse à la question : Faut-il investir dans ce stage ?

 

Dites-moi en commentaire si vous êtes entrepreneur, quel est votre projet et ce que vous avez pensé du SPI !

 

Mais tout d’abord, si vous permettez, laissez moi rappeler a ceux qui n’ont pas lu mes journaux de bord pourquoi j’ai fait ce stage d’une semaine à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA).Lire la suite

Homebrew Beyond The Basics – résumé et critique

(nouvelle version 2018)

Salut à toi, internaute égaré, tu es brasseur amateur et tu trouves que tu ne progresses pas assez vite ? Tu as envie d’élargir tes horizons et de perfectionner tes techniques ?

Alors approche, j’ai un truc à te montrer !! 😉

 

Ça y est, j’ai enfin fini de lire ce livre … pour la deuxième fois ! ^^

 

Et à vrai dire je pense bien que je vais le relire une troisième fois pour bien graver toutes ces informations utiles définitivement dans ma mémoire, mais aussi tout simplement pour le plaisir des yeux !

 

Couverture livre Home Brew Beyond The Basics

Cliquez sur l’image pour voir le livre sur Amazon.fr

Après des jours d’écriture, de lecture et de relecture, quelques bières et des litres de café, voila donc enfin mon avis très argumenté et aussi neutre que possible à propos de ce livre génial qu’on m’a offert à noël, j’ai nommé le sublimissime Homebrew Beyond The Basics !

 

Dans cet article je vais vous faire un court résumé illustré, suivi d’une critique et conclu par quelques commentaires supplémentaires.

 

Vous voulez une mise en bouche ? Et bien voila pour vous, c’est beau, c’est bon, c’est intéressant, voyez vous-même :

Lire la suite

Bonjour tout le monde !

Bonjour tout le monde et bienvenu sur mon joli blog tout neuf !… Bon OK, joli c’est discutable (d’ailleurs, n’hésitez-pas à en discuter), mais passons si vous le voulez bien ^^

Je me présente, pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je m’appelle Quentin, j’ai actuellement 20 ans (et demi ! :p ) et je suis le brasseur du vallon, patron, maître brasseur, DRH, grand directeur du département des finances internationales, et bien sûr chef des apéros à la Brasserie du Vallon !… dont je suis en fait le seul et unique membre, vous l’aurez compris.

Vous me connaissez peut-être déjà sous le nom de ElsassBrewer sur le célèbre forum brassageamateur.com ou sur mon ancien blog (de qualité très moyenne, je vous préviens).

Pour en savoir plus sur la brasserie, le  CV du brasseur et sa philosophie vous trouverez tout ça sur la page « À propos » … quand elle sera créée ! 😛

Bien, maintenant que les présentations sont à peu près faites, passons à la question que vous vous posez  certainement tous… Lire la suite

>