Une sauce piquante lactofermentée : mon expérience, ma recette – Au-delà de la bière

Aujourd’hui, je complète encore la liste des articles hors-sujets par rapport à la bière…

Après l’article à grand succès sur les crackers aux drêches ou de la petite série en forte croissance à propos de la fabrication d’hydromels, on s’éloigne encore un peu plus des sentiers battus, et on fait du sans alcool aujourd’hui ! 

Sans alcool, certes, mais pas sans goût… 

J’ai ramené quelque chose de l’épicerie BIO du village d’à côté ce soir, quelque chose que je voulais acheter depuis quelques temps déjà, pour une soirée spécialement chaude qu’on a planifié quand on bon ami rentrera de Norvège…

Et de cet ingrédient haut en couleur, j’en ai fait une sauce fermentée !

Piments forts du jardin pour lactofermentation de sauce piquante maison

ATTENTION : ce que je vous raconte là, je le raconte en tant que parfait amateur !

Je fais mes petites expériences de fermentation/lactofermentation et autres joyeusetés culinaires à base de fruits/légumes/épices fermentés ou marinés, et je vous partage modestement mes réussites et mes échecs.

Comme j’ai pu l’expliquer dans le premier article de cette mini série impromptue  » Au-delà de la bière », le concept est simplissime : un tas de légumes, qu’on découpe ou qu’on mixe, on fout tout ça dans un bocal avec un peu de sel et d’eau, on patiente quelques semaines, et là, magie, on obtient un truc mangeable, nutritif, facile à conserver et surtout, dé-li-cieux !

Ingrédients pour une sauce piquante maison fermentée simple style tabasco

  • 10 piments forts équeutés (vidés ou pas, au choix) = 100g
  • 10g de sel
  • une cuillère à café de miel, ou 2 carreaux de sucre (~10g)
  • une cuillère à café de vinaigre de cidre
  • poivre/ail/épices/fruits/légumes au choix… 

Ingrédients pour MA sauce piquante maison fermentée, 1er essai, au feeling

  • 10 piments forts équeutés mais pas vidés (~100g)
  • 1 oignon jaune moyen (~70g)
  • 1 petite figue bien mure du jardin (20g)
  • 2 belles gousses d’ail (~8g)
  • 1 c. à c. débordante de sauce soja
  • 2 c. à c. débordante de vinaigre de cidre
  • ~30 « coups » de moulin a poivre noir basique
  • 1/2 sachet de ferments pour légumes (~2.5g)

(c. à  c. = Cuillère à Café / c. à  s. = Cuillère à Soupe)

Ingrédients BIO du jardin pour fermentation de sauce piquante maison


Processus de fabrication et de fermentation de cette sauce simplet et savoureuse

Pesez les ingrédients sur votre petite balance de dealeur nettoyée pour l’occasion

Découpez grossièrement puis mixez le tout longuement et finement, jusqu’à ce que l’air ambiant devienne piquant

Goûtez 👌🏻

Regrettez 🔥

Pensez à rajouter les 10 g de sel que vous avez oublié ainsi qu’une moitié de sachet de ferments pour légumes (~2,5g) si vous en utilisez

Mixez/Mélangez encore

Grattez le nez avec le coude (sinon, mourrez)

Recouvrez d’une couche d’huile de 2mm d’épaisseur pour protéger de l’air (pour éviter le développement de moisissures) 

Puis protégez le bocal d’un mouchoir propre et vissez-y le couvercle lâchement (si vous vissez étanche, ça risque d’exploser)

Patientez trois semaines au moins à température ambiante (idéalement entre 20 et 25°C)

Enfin, dégustez et mourrez a nouveau 

Eventuellement, ajustez avec d’autres ingrédients pour diluer le piquant et/ou aromatiser et/ou changer la texture 

Fermentation de légumes tabasco fermenté fait maison sauce piquante


J’ai goûté ma préparation fraiche, c’est franchement plutôt bon je dois dire…

J’ai hâte de voir ce que ça va donner au fil des semaines !

Par contre, j’avais peur d’avoir trop dilué avec mon lourd oignon jaune et ma figue, mais ça pique au moins aussi fort que du tabasco, je suis ravi !

J’ai bien fait de laisser les pépins je crois 🙂

Comment faire fermenter ses sauces piquantes, chouccroutes, pickels maison

 

➡ Mise à jour et test culinaire dans quelques semaines

(courant octobre 2022 en théorie) 

 

Dans la même série, vous pourrez retrouver notamment un article sur des betteraves fermentées pour l’apéro :

Fermentations de légumes, choucroutes, pickles et sauces piquantes – Au-delà de la bière

 

Envie de partager ?
>