Le StrasBier Fest – Retours sur mon premier (super) festival de la bière à Strasbourg – 2018

Ma "Vin-Dieu", ma toute première bière sauvage ! Un grand succès, acide, au vin nouveau, immortalisé par TopBeer lors du StrasBier Fest 2018

La « Vin-Dieu », ma toute première bière sauvage ! Une blonde légère, acide, au vin nouveau : un grand succès, immortalisé ici par TopBeer lors du StrasBier Fest 2018

Salut,

Aujourd’hui je surf sur une vague de motivation pour enchaîner avec l’écriture d’un second article. Après un court résumé de mon tout premier événement local avec la Brasserie du Vallon, on enchaîne maintenant avec les choses sérieuses : le StrasBier Fest

 

Il y a quelques mois j’ai été contacté par deux inconnus qui organisaient un événements à Strasbourg autour de la bière artisanale, ils sont passé boire un coup et discuter avec moi. J’ai accroché avec leur personnalité et leur concept : j’ai réservé mon stand !

Une invitation pareille ça ne se refuse pas …  enfin … la place valait tout de même 240€(TTC) pour un stand de 3 mètres par 3 mètres.

Un gros budget pour moi, sans expérience des festivals et surtout sans certitude d’un retour sur investissement.

 

Mais j’avais envie de tester, alors j’ai pris le risque, et aujourd’hui je ne le regrette pas ! 

On aura l’occasion de reparler un peu de l’aspect rentabilité à la fin de l’article 😉 

 

StrasBier Fest stand préparé et bien rangé quelques minutes avant l'ouverture ... dernier moment pour gouter les bières !

Stand préparé et bien rangé quelques minutes avant l’ouverture … dernier moment pour goûter les bières !

 

StrasBier Fest : en résumé 

Le StrasBier Fest c’était pour moi avant tout un gros défi : réussir à produire assez de bière à temps !

Et oui, j’avais peu de temps pour faire des stocks, mes cuves de brassage de 100L sont minuscules, et pour couronner le tout j’avais beaucoup de travail par ailleurs.

6500 personnes étaient intéressées par l’événement Facebook … c’est autre chose que les cent personnes de Steinbach !

 

Mais c’était aussi une motivation : brasser des bières originales pour surprendre et enchanter les visiteurs.

Et quand la motivation va, tout va 😉 

StrasBier Fest photo des nouveaux sous-bocks de la Brasserie du Vallon sur la nappe rouge

Qu’ils sont beaux ces nouveaux sous-bocks sur la nappe rouge à carreaux !

Maintenant, si je devais faire un résumé grossier de ce que j’ai appris ce weekend :

  1. Les amateurs de bière n’ont vraiment pas peur de l’originalité et des extrêmes : j’ai vendu des PINTES de Vin-Dieu ! 
  2. Ma version 4.2 de la Pâtissière est proche de la perfection (à mes yeux du moins)… la petite mousse style Guiness est du plus bel effet 😉
  3. Toujours proposer une bière blonde plus légère et classique mais savoureuse ça semble rester incontournable 
  4. Les gens aiment VRAIMENT mes limonades ! J’ai de nouveau entendu quelques fois « la meilleur de ma vie »…. peut-être que je devrais me reconvertir ?

 

Voila les boissons que j’ai proposé ce weekend à Strasbourg :

StrasBier Fest affiches bières artisanale Vin-Dieu, Onctueuse, Pâtissière et limonades artisanales - Brasserie du Vallon

Vin-Dieu (sauvage), Onctueuse (blonde au blé), Pâtissière (stout douce au Citra) et mes expériences de limonades artisanales !

 

Un festival, c’est du travail !… et beaucoup de plaisir 

Ah, je m’y attendais, mais c’est quand même bien différent de la détente relative d’un petit événement de village… il a fallu trimer ! 

Mise en place du stand, branchements, tests, et puis après c’était la course tout au long de la journée : j’avais de la chance je faisais parti des stands qui ne désemplissaient presque jamais. 

Mais du coup c’était physiquement et mentalement fatiguant de servir sans arrêt, faire deux ou trois choses à la fois, être sollicité de toutes parts. 

 

Heureusement que j’avais deux amis à mes côtés pour servir presque toute la journée, et qu’on était au final 6 personnes pour ranger le soir !

J’ai des amis EN OR !

Encore merci à eux, si par le plus grand des hasard il s’avère qu’ils lisent cet article 😉

 

StrasBier Fest la fine équipe Alex, Pierre et moi stand Brasserie du Vallon vue du coin

La fine équipe, de droite à gauche : Alex, Pierre et puis moi en arrière plan

 

Pour rappel, si tu ne l’as pas encore lu, voila le précédent article au sujet de la petite fête de village dont je parle plus haut : 

Retour sur une petite fête de village sympa – « Steinbach dans tous les sens » 2018

 

Aussi, motivé par ma précédente expérience à Steinbach, j’ai décidé de renouveler et d’améliorer le petit atelier de dégustation de malt et de sniffage de houblon (oui, c’est un terme technique … ou bien ? :p )

affiches pédagogiques gouter le malt sentir le houblon et processus de brassage résumé - Brasserie du Vallon

Mes modestes affiches « pédagogiques » pour inviter les passants à goûter le malt, sentir le houblon et découvrir le processus de brassage !

Mais cette fois-ci je suis venu avec plus de variétés différentes et j’ai aussi essayé de prendre les ingrédients que j’avais utilisé dans les bières proposées.

Une nouvelle fois : grand succès !!

Je vais donc continuer à proposer ça, et vu les retours que j’ai eu, je proposerai peut-être des petites doses de malt à grignoter à la manière des traditionnelles cacahuètes, il y a de la demande.

 

Allez, il est grand temps de faire le bilan de cette super journée.

 

StrasBier Fest : le résultat !

Résultat des courses :

  • 10H de travail presque sans pause,
  • 172L sortis des fûts,
  • des centaines de sous-bocks et de cartes distribuées 🙂 

 

Fait étonnant, j’ai vendu autant de chacune des bières : environ 50L ce chaque !

Je pensais pourtant que la Vin-Dieu attirerai d’avantage de curieux que les autres bières étant donné que c’est une bière sauvage au vin-nouveau, fermentée naturellement, vraiment unique.

Mais finalement c’est rassurant sur l’intérêt des consommateurs pour tous les styles de bières, faut voir le bon côté !

 

La limonade quant à elle, bien que très complimentée, à été moins bien vendue que les autres boissons, mais j’ai presque fini le fût de 20L donc pas de gâchis c’est l’essentiel.

Et j’ai vendu environ 10 panachés maximum … pourtant limonade citron-cranberry + bière blonde au blé c’est excellent, j’ai bu ça la moitié de la journée.

 

Mes conclusion sur le StrasBier Fest

StrasBier Fest 2018, joie et bonheur autour d'un verre - apéro avec le brasseur - stand de la Brasserie du Vallon

Joie et bonheur autour d’un verre (oui, c’est moi, le brasseur)

C’était génial ! En tant qu’expérience personnelle, parfait.

La prochaine fois j’essaierai juste d’aller dire salut à d’avantage de collègues brasseurs.

Mais là comme c’était ma première fois j’avais toujours peur de quitter mon stand, même deux minutes …

 

Ensuite, finalement le côté financier de cet événement peut être résumé très rapidement :

le stand m’a coûté 240€, le déplacement 30€, et l’organisation (SEM Events) à pris 20% de commission sur l’ensemble des ventes réalisées à la pression. 

 

Il me reste en fin de journée 600€ de résultat...

 

Donc c’est comme si j’avais vendu ma bière à 3,5€/L !! Au lieu de 5€/L en temps normal.

C’est très très peu malheureusement, parce qu’une fois déduit les ingrédients et le gaz utilisés pour produire, et puis les taxes…

En moyenne 1€/L d’ingrédient pour la bière et la limonade, 0,2€/L de taxes de douanes, puis ~13% de taxes sur le chiffre d’affaire… 

 

Bref, je n’ai pas vendu à perte, heureusement !

Mais clairement cette fois-ci mon salaire (ce qui reste une fois ingrédients et taxes payées) est bien trop bas comparé au temps investi pour fabriquer toutes ces bières et la limo (~35H).

Et sans parler de la journée de travaille exténuante sur place et toute la logistique avant et après la fête !

 

Alors, on remet ça l’an prochain ?…

Assez râlé, ça ne m’empêchera pas de revenir l’an prochain, l’expérience est bien trop agréable, et la prochaine fois j’aurais un stock de bouteilles à vendre, et de l’hydromel, ça aiderai aussi à rentabiliser mieux la journée 🙂

Aussi, ces modestes revenus ne m’empêcheront pas de payer un bon coup à tous mes amis qui m’ont aidé, et que je remercie encore.

 

Pour finir, je tiens à remercier tous les organisateurs pour leur gros travail au cours des derniers mois, et tout le staff pour leurs efforts constants tout au long de la journée !

Aussi, encore merci à Fabien, l’Aubièregiste (bar, boutique à Thann), de m’avoir prêté sa super tireuse ! Sans ça, je ne sais pas comment j’aurais fait …

 

Et évidemment, merci à tous ceux d’entre vous qui se sont arrêtés boire un verre à mon stand, qui ont dégusté, discuté, pris des photos … vous avez rendu cette journée mémorable 🙂

 

À l’année prochaine !!

Quelques articles pour toi

Envie de partager ?
  • […] soir je suis motivé, boosté par mon super weekend à Strasbourg (dont je parlerai très vite dans un second article 😉 ), alors j’ai décidé de revenir un peu sur l’actualité de la Brasserie du […]

  • TØm Babwá dit :

    Au delà des ventes, un festival de bière c’est surtout un coup de promotion énorme pour une brasserie. C’est très dommage de ne pas parler de ça et de ne s’attacher qu’à la rentabilité immédiate de ce type de festivités. Si tu as fais une opération de communication et qu’en plus de cela, tu as gagné de l’argent, alors ton entreprise est fortement bénéficiaire d’avoir participé à l’événement.

    • Salut Tom 🙂

      Loin de moi l’idée de vouloir cracher dans la soupe !! Comme je l’ai bien dit, je n’ai pas perdu d’argent, c’est tout ce qui est important … et dans l’article j’ai bien mis l’accent sur l’ambiance et sur le fait que j’avais passé un excellent moment : j’y retournerai sans hésiter dans les mêmes conditions demain si l’occasion se présentais 😉

      À vrai dire, je suis un peu déçu que mon récit te donne cette impression que je ne suis intéressé que par la rentabilité immédiate 🙁

      Mais d’un autre côté, je n’ai clairement pas besoin de faire de publicité, au contraire, je galère déjà à satisfaire mes clients actuels tant mon volume de production est limité.
      Donc ça me servira peu-être dans un futur plus lointain !

      Dans le fond on est tout à fait d’accord, effectivement, un tel événement est très efficace pour la renommée, mais comme aujourd’hui c’est tout à fait inutile pour moi, je n’ai même pas pensé un seul instant à en parler voila tout !

      Aussi, je tiens à préciser que toutes les brasseries avec qui j’ai discuté du sujet ont trouvé que les tarifs et commissions de cet événement étaient particulièrement élevées par rapport à la moyenne…
      D’ailleurs, certaines brasseries ont refusé l’invitation et d’autres ont payé leur stand mais ont décidé de ne pas se déplacer le jour même finalement, sans prévenir : trois brasseries sur 17 tout de même, c’est plus de 16% d’abandon !!

      Bref, merci pour ton retour honnête, je ferai plus attention à la manière de raconter mes histoires à l’avenir … c’est pas dans mes habitudes d’être négatif ou d’oublier de citer les bons côtés de chaque chose !

      A+ 🙂

  • >